• 108 - La Géolocalisation des Ovnis

     

    Saint-Étienne-du-Vauvray (27) - 11/08/1969

    05 h 25

    Le Contact !

    L'ambulance de Jean Miguères et le véhicule kamikaze

     

     

     

    Les investigateurs de Ufo-Génpi se sont, par exemple, intéressés de près aux accidents de la route suspects révélant des anomalies irrationnelles, des faits extraordinaires, ou liés à des événements de nature surnaturelle, dont le modèle iconique est, sans conteste le cas de contact/accident de Jean Miguères : Le lundi 11 août 1969, à 05 h 25, sur la R.N. 13 bis, à Saint-Etienne-du-Vauvray (27), près de Rouen, Jean Miguères, alors ambulancier indépendant est victime d'un terrible accident de la route, heurtant de plein fouet un autre véhicule qu'il ne réussit pas à éviter, car ce dernier se dirigeait automatiquement sur lui, malgré ses multiples manœuvres d'évitement (et dont l'unique conducteur victime d'un malaise n'a pas survécu à l'accident). Paris-Normandie di 13/08/1969 : « Sous le choc effroyable, les deux véhicules furent littéralement désintégrés ».

    La survie de Jean Miguères était due à l'intervention d'un être de l'espace. Après la collision, Jean Miguères vit se matérialiser à ses côtés un être physiquement semblable à un terrien mais dont l'encéphale était beaucoup plus développé.

     Ce dernier lui transmit :« Sois rassuré, tu n'es blessé qu'en apparence. Tu ne ressentiras aucune douleur physique et ne souffriras jamais de cet accident. Je vais te régénérer grâce à un procédé encore inconnu sur ta planète. »

    J.M. reçut alors plusieurs messages télépathiques et c'est ainsi qu'il apprit le nom de celui à qui il devait la vie. STRÔB avait été choisi comme intermédiaire pour remplir une mission diplomatique auprès des terriens afin de les préparer à un contact pacifique à l'échelle planétaire avec des civilisations extra-terrestres beaucoup plus évoluées que la nôtre, lui laissant le libre choix d'accepter ou de refuser cette mission.

    La décision de prendre contact avec un Terrien de la part de nos aînés fut motivée par notre premier pas sur la Lune, car les Terriens, dans leur désir de conquête spatiale, s'ils était capables d'atteindre la Lune en 1969 (le 21 juillet), chercheraient dans le futur à aller de plus en plus loin pour gagner des planètes de plus en plus éloignées.

    Or, si sur Terre, nous choisissons de malmener et de détruire à petit feu notre planète, en aucun cas nous n'avons le droit de transporter notre négativité, nos armes extrêmement meurtrières, nos maladies sur des planètes moins évoluées au plan technologique que la nôtre qui ne sauraient se défendre ni se protéger. Jean Miguères (né le 11/05/1940) a transmis ce message de 1969 à 1992, en racontant inlassablement son extraordinaire aventure. Cf. Jean Miguères, j'ai été le cobaye des extra-terrestres avant de mourir à 52 ans, assassiné par son beau-père, partisan des extraterrestres, lorsque que Jean Miguères comprit qu'il était, en réalité manipulé, depuis 1969, par des êtres éthérés, qu'il identifia à des démons.

    Quelques instants avant l'accident, Jean Miguères ressentit comme des mots qui s'imprimaient dans son cerveau et voici ce qu'il entendit :

     « Ne crains rien, laisse-toi guider, il ne t'arrivera aucun mal. Nous sommes là pour te protéger et tout ne seras que fictif pour toi. Tu ne ressentiras rien, nous te demandons d'être calme. »

    Puis le regard de Jean Miguères fut attiré par un nuage d'un blanc incandescent venant dans sa direction et dont la base était une plate-forme d'aspect métallique.

    Presque simultanément à cette curieuse observation, Jean Miguères put constater à ce moment deux phénomènes troublants : toutes les aiguilles de son tableau de bord s'affolaient et il ne distingua pas de conducteur dans la voiture adverse.

    Après plusieurs manœuvres pour tenter d'éviter la voiture « folle », les deux véhicules se heurtèrent de plein fouet avec une violence inouïe au milieu de la chaussée. Des débris furent retrouvés à 50 m à la ronde.

     Dans son rapport n° 999, la gendarmerie de Louviers évaluait la vitesse du point d'impact à plus de 300 km/h. Jean Miguères devait rester prisonnier des tôles, écrasé et disloqué sous celles-ci, avec de multiples blessures extrêmement graves, durant 03 h 30, temps nécessaire aux pompiers pour le dégager de son véhicule. A 8 h 45, le 11 août 1969, Jean Miguères était admis cliniquement mort dans un hôpital de Louviers (27) où tout fut fait pour le réanimer.

    Premier bilan de ses blessures :

    • pied gauche broyé • multiples fractures des membres inférieurs • fracture du bassin • cage thoracique enfoncée provoquant la perforation d'un poumon • double fracture du nez. A ce bilan déjà très lourd vinrent s'ajouter trois hémorragies internes ( foie, rate et vésicule éclatés ). Il connut trois décès cliniques et dut subir 18 interventions chirurgicales. 

    L'être de l'espace avait pris place à ses côtés dans le véhicule. Il lui appliqua sur la nuque un petit disque lumineux puis lui transmit :

    « Tu es redimensionné. Nous reviendrons te voir. »

    Jean Miguères reconnut qu'il n'avait jamais véritablement souffert de cet accident et qu'au cours des années qui suivirent, son potentiel énergétique se trouva décuplé. Il put remarcher sans rééducation et malgré une jambe plus courte que l'autre il n'a jamais boité.

    Jean Miguères a été reconnu à l'époque comme un cas inexplicable par l'ensemble du corps médical, certains médecins ont même employé le mot miracle pour définir le cas Jean Miguères.

     Jean Miguères reçut dans les mois qui suivirent l'accident d'autres messages et c'est ainsi qu'il apprit l'origine de ces êtres venus d'ailleurs :

     « Nous sommes tes frères de l'espace, des êtres vivants et intelligents comme vous. Nous sommes d'une constitution et d'un physique en bien des points communs aux vôtres. L'envoyé que tu as vu dans ton véhicule s'est présenté à toi sous sa forme originelle, mais il nous arrive parfois de chager d'aspect pour les besoins d'un contact, puisque nous domestiquons la matière. Nous sommes passés par tous les degrés d'évolution physique, comme vous, mais nous avons dépassés votre stade d'évolution depuis un temps qui pourrait équivaloir à 20 millions de vos années terrestres. Nous sommes en mesure de communiquer avec vous télépathiquement dans toutes les langues de votre planète et adoptons pour chacune d'entre elles des mots compréhensibles au stade actuel de vos connaissances. 

    « Vos recherches se sont surtout axées vers le contrôle de forces qui ne vous serviront qu'à votre autodestruction. Nous sommes tes frères de l'espace, nous ne voulons aucun mal aux terriens. Tu devras, si tu l'acceptes, nous aider à préparer notre venue sur votre planète en informant tes frères de notre existence et les rassurer sur nos intentions. »

    01 Témoin.

    Sources : Planète Ôdla, Christian Macé.

     

     

    Caen (14) - 19/10/2021

    en début d'après-midi

     

    Mufon France lance un appel à témoins « suite à une observation probable d’un ovni par deux témoins ». C’est dans le ciel de Caen que le phénomène a été aperçu, mardi 19 octobre 2021. « En début d’après-midi », précise Jean-François, directeur adjoint à Mufon, un réseau dédié à l’observation d’objets volants non identifié. L’enquêteur souhaite volontairement rester vague « pour ne pas influencer les potentiels témoignages ».

    On sait que l’objet non identifié a pour l’instant été vu par deux personnes (dont un des forces de l'ordre) au-dessus de la ville de Caen. L’une d’elle s’intéresse de loin aux phénomènes parfois non expliqués, l’autre pas du tout, ce qui aiguise la curiosité de Mufon qui enquête pour la première fois dans le ciel de Caen. 

    02 Témoins.

    Sources : Liberté - Le Bonhomme-Libre, du 26/10/2021.

     

     

    Tournai-sur-Dive (61) - Août 2003

    presque minuit

     

    Août 2003, dans un petit village de campagne qui se nomme Tournai-sur-Dive, pas loin de Argentan et de Trun :


    " Il est pratiquement minuit, je suis chez mes parents, j'étais dans le salon et décide de monter les escaliers pour aller dans ma chambre, comme d'habitude ma fenêtre est toujours ouverte le soir, afin que je puisse tout le temps regarder l'horizon et surtout le ciel étoilé, je remarque à l'horizon quelque chose de lumineux qui attire fortement mon attention, je vois une point lumineux assez intense qui prend de l'altitude et qui en perd assez régulièrement, l'objet en question montait et descendait d'une manière rectiligne et assez lentement, j'ai donc pris le temps de regarder le spectacle au moins pendant 1-2 min. 

    Je décide d'appeler mon frangin, il déboule dans ma chambre regarde le phénomène, moi j'étais comme un gosse content de la trouvaille qu'il avait remarqué, malheureusement mon frère me dit :" cela doit être un avion ou un hélicoptère ", je lui ai ai rien dis de peur qu'il soit surpris de ma réaction, il s'en va tranquillement dans sa chambre, et moi je reste devant le spectacle en train de bien analyser, ce qui m'a paru étrange c'est le fait qu'il n'y eu aucun bruit car on aurait dû entendre quelque chose au loin.

    A ce moment je me suis dis mentalement que je pairais très cher pour que je puisse voir un tel OVNI de plus près, je fus très attiré par tous ces phénomènes depuis déjà assez bien longtemps et j'en n'avais jamais vu un avec exactitude.


    C'est alors que au loin je remarque qu'il n'y a plus la même intensité de lumière l'objet semble se déplacer en direction de la maison de mes parents " Mon dieu ! "; je décide donc de sortir par la porte d'entrée, je regarde au ciel directement, il n'y a rien à première vue, jusqu'à que je vois l'objet arriver, c'est un objet triangulaire avec sur chaque sommet des lumières rouges/jaunes ; l'objet n'émanait plus sa vive lumière que je voyais a l'horizon, je pouvais voir parfaitement les contours de l'objet car le ciel dégagé + étoilé avec une pleine lune me permettait cette description ; je dirais qu'il était à 100 m de distance au dessus de moi, il est passé avec une extrême lenteur et encore mieux sans aucun bruit, je fus plus que ravi de voir en extase cet objet !

    Mon souhait fut réalisé, j'ai senti une drôle d'impression, l'impression que l'on me saluait du haut de cette machine, j'ai ressenti également le non-besoin d'aller chercher mes parents ou mon frère, d'ailleurs je ne sais pas trop pourquoi ?

    j'ai regardé cet ovni jusqu'à sa disparition à l'horizon, il continuait son bout de chemin toujours aussi lent de manière rectiligne, j'étais aux anges d'avoir vécu une telle chose, je pense que cela m'a rendu encore plus curieux et cela a profondément changé ma vision personnelle sur toutes choses".

    Je pense que tout cela s'est passé sur environ une période de 10 min, je tiens à dire que j'étais très sobre à ce moment, aucune substance ingurgitée rien ; depuis je suis de plus en plus passionné par beaucoup de sujets qui touchent à ce genre de phénomènes.

    Pour la description de l'aéronef, que dire ?

    Cet objet de l'horizon à chez moi a fait 10 km en 15 s, selon moi. Temps dégagé, presque aucun nuage, ciel étoilé, pleine lune, en toute honnêteté, je n'ai vu que les contours d'un gros triangle rempli de noir avec un rythme de lumières à chaque extrémité des sommets de ce triangle (jaunes/rouges : lumières alternatives) et je commence à douter de ces couleurs, maintenant, cela fait 3 ans, et je pense que j'ai dû oublié pas mal de détails à mon grand regret.

    La 1ère localisation de l'objet est dans la région de Chambois, connue dans l'histoire de la 2nde guerre, nommé le Couloir de la Mort, et à 3-4 km de chez moi existe une carrière.

    Ce qui me disait que cet aéronef n'était pas de technologie humaine : sa forme triangulaire, son extrême lenteur, son avancement sans perte d'altitude, rectiligne parfaite, et surtout aucun bruit de moteur, rien ; j'entendais seulement une chose le vent qui soufflait légèrement, c'était indescriptible, et émouvant, d'ailleurs, ça me manque beaucoup, j'ai été peiné de voir l'aéronef partir au loin et du fait aussi que j'en ai plus revu, par contre cela est un registre totalement différent, j'ai fait de très nombreux rêves ou projections astrales sur ce genre d'entité.

    Le vœu que j'ai formulé dans mon esprit aurait été capté, perçu ou ressenti, je pense par ces entités ont répondu à mon souhait de voir un de ces " OVNI " plus près, car le fait se réalise juste après, coïncidence ? Je ne pense pas.

    Pour exprimer plus en détail, j'ai ressenti une présence, quand cet objet est passé en dessus de moi, pas une présence qui dérange plutôt une présence rassurante ; je crois qu'ils m'ont fait ressentir que nous étions pas seul, loin de là.

    Moi je l'ai plus perçu comme : " nous te saluons, voila on est au dessus de toi, n'aies pas peur " ;  c'était très émouvant, car à l'époque il me fallait une preuve concrète, voire matérielle de ces phénomènes, je l'ai eu, et je leur en suis très reconnaissant. Eloeüs

    02 Témoins.
    Source : Space OVNI - Le forum du site OVNI - Infos : Ufologie, Astronomie, Technologies, Energies, Aviation.

     

     

    Le Chemin Perdu - Ranville (14) - 17/11/2021

    04 h 52

     

     

    La Carrière du Ham - Ranville (14) - 23/11/2021

    18 h 18

     

     

    Les Apparitions des Ovnis et les Apparitions des Surnaturels en Normandie

    Les Ovnis et les Surnaturels

     

     

    Mise à jour de la carte le 17/01/2022 

     

    « Chapitre CXII : Deus Ex Machina - Les Bugs dans la Matrix (3)Ovnis des EEE »