• Apocalypse des Ovnis : Livre II - Chapitre 03 : Le Tétramorphe

     

    La Carte des Étoiles

    La Porte des Étoiles !

     

    « Nos Épiclèses sont des Anaphores et des Oblations Sacrificielles pour la Possession du Palladium  ! »

    [Liturgie Occultiste]

     

     

    Apocalypse des Ovnis : Chapitre 03 : Le Tétramorphe

     

    Normandie - France - Ovnis :

    Vous avez développé l'analyse de certaines Observations des Phénomènes Ovnis sous l'angle des Cratophanies Ufologiques qui seraient produites par une Intelligence Non-Humaine, mais quel serait l'objectif de cette Intelligence Non-Humaine d'agir de la sorte ?

     

    Ufo - Génpi :

    Sans doute, nous révéler son existence & favoriser nos échanges avec elle, en nous signalant l'existence des Portails Traditionnelles qui nous relient à son Univers.

    Voici, pour l'illustrer un autre exemple de Cratophanie Ufologique empruntée à l'un de nos Collaborateurs / Consultants qui se fait appeler Bellator, dont voici l'essentiel de l'analyse qu'il nous présenta en 2016 :

     

    " ... concernant le fait que certaines apparitions d’ovnis sont  bien les porteuses, de messages importants, qui nous sont destinés, voici un exemple, tiré de l’ouvrage de Joël Mesnard : Les Apparitions d’Ovnis, mai 2016, Mercure de France, et dont le sens et la signification (de son propre aveu) l’a laissé bien perplexe :  

     

     Bizarreries dépourvues de sens ? 

    (titre du paragraphe)

      Les innombrables comptes rendus d’observations auxquels on peut accéder de nos jours permettent de dégager quelques constatations étonnantes. Toutefois, elles ne conduisent que rarement à des conclusions franches et nettes. …

    … d’autres apparitions ne suggèrent aucune explication classique, mais plongent simplement le témoin dans un état de grande perplexité. C’est notamment le cas de ces « spectacles lumineux » que rien ne permet d’expliquer. En voici un exemple. Le 30 mars 1997, vers 22h45, un homme près de la Tour-du-Pin, dans l’Isère, sortit dans l’espoir d’observer la comète Hale-Bopp. Il ne la vit pas, mais découvrit en direction du Sud un curieux assemblage de points lumineux, « comme des ampoules électriques, blancs comme des étoiles », qui dessinaient un losange avec sa partie diagonale, verticale.

    Ne comprenant pas ce qu’il voyait, il tourna alors la tête dans d’autres directions, et découvrit successivement deux formations identiques, l’une vers le nord-ouest et l’autre vers le nord-est ; ces trois figures lumineuses étaient immobiles, vers 20 ou 25 degrés au-dessus de l’horizon. Un tel spectacle est rigoureusement inexplicable, mais il est loin d’être unique.

    Si l’on admet que les témoins sont de bonne foi et jouissent d’une bonne vue, on peut se demander si « quelque chose» ne jouerait pas à leur soumettre des devinettes insolubles.  » (fin de citation).

     

    Ovni de los Angeles !

     

    Insolubles ?

     

    Nous allons donc tenter de résoudre à notre tour cette énigme en appliquant simplement la méthode de la Tradition Symbolique.

     

     1/ les « Spectacles Lumineux » sont effectivement présentés pour être vus, et compris, reste effectivement à les analyser avec la bonne clef de lecture.

     2/ dans ce type d'Encodage Traditionnel, la clef du Décodage est toujours donnée avec le Message Codé ; donc, cherchons-la.

     3/ premier indice : la forme géométrique générale des « Spectacles Lumineux » est celle : des Losanges, signifiant « les Anges ».

     

     L'expression « Les Anges » sert Traditionnellement d’équivalent sémantique pour désigner « Les Étoiles », nous sommes donc ici en présence d’un « Message » qui se rapporte à l’Astronomie, autrement-dit la clef de lecture est de Nature Calendaire, et désigne probablement une Date ou un Type de Date.

     

     4/ deuxième indice : le même « Spectacle Lumineux » se développe dans trois directions différentes : le Sud, le Nord-Ouest et le Nord-Est :

    . le Sud, c’est l'instant précis du Solstice d’Été  (SUD), le Nord-Ouest, c’est le Coucher du Soleil au Solstice d’Été (CSSE) et le Nord-Est, c’est le Lever du Soleil au Solstice d’Été (LSSE).

     

    La Porte des Étoiles !

     

    . Spécifiquement, la Date Soulignée est bien celle du Solstice d’Été, organisant avec les autres dates Astronomiques Majeures du Solstice d'Hiver, et des Équinoxes de Printemps & d'Automne, nos rythmes d'activités Annuelles.

     5/ troisième indice : la date de l’observation réalisée à la Tour-du-Pin est le 30 Mars 1997, c’est-à-dire un Dimanche, mais pas n’importe lequel, car c’est très précisément le Dimanche de la Fête des Pâques de l’année 1997,  et chacun sait que la Fête des Pâques est une date fluctuante, dans la Liturgie Romaine, puisqu’elle est fixée au Premier Dimanche (jour du Soleil), suivant la Première Pleine Lune (la Pleine Lumière) survenant après l’Équinoxe de Printemps.

    Voilà donc une  Indication Supplémentaire pointant la Mécanique Astronomique & Planétaire avec le Cycle Lunaire.

      

     Mais quel est donc le sens du « Message » qui a bien pu être délivré ce Dimanche 30 Mars 1997 ?

     

        Je vous propose ma version :

    Cette Cratophanie attire notre attention sur une Conjonction Astronomique Particulière, qui est celle du Solstice d’Été, associée au Cycle Lunaire avec la date exceptionnelle de la Fête des Pâques.

    Cette date est visiblement ciblée, étant donné, l’importance des « Spectacles Lumineux » mis en œuvre.

    Mais qu’est-ce que ça peut bien signifier en clair ?

    Tout simplement, ce que cela dit : « le Jour des Pâques = Pasha = Passer au-dessus ou Passage ! »

    Autrement dit, la Fête des Pâques a été choisie Intentionnellement par l'Intelligence, qui est à l'origine de cette Cratophanie, offerte à la  seule Vision du Témoin, de manière à évoquer, en fonction du Cycle Lunaire, « le Jour du Passage » ou « les Jours des Passages », les plus Favorables pour se Relier ou entrer en Communication avec les Stellaires.

     Ces "Dates de Passages ou de Mise en Relation" correspondent selon le point de vue Traditionnel aux Équinoxes et aux Solstices qui Ordonnent les Quatre Constellations Fixes du Verseau, de l'Aigle, du Lion et du Taureau, appelées par les Anciens le Tétramorphe. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :