• L'Apocalypse des Ovnis - Livre III - Chapitre XVI : Les Roi-Mages

     

    Les Roi-Mages

     

    « La Première Rencontre Rapprochée avec un sale Type a eu lieu au Pied d’un Arbre au Paradis ! »

     [Apocryphe Ufologique]

     

     

    Les Roi-Mages

    Par Bellator

     

     

     

    Les Passages de l’Espace et du Temps 

     

     

     

     Les Légendes Traditionnelles, les appellent les Portes des Dieux, du Soleil, de la Lune, des Étoiles, des Enfers, ... les Ponts du Diable, etc.

    L'un des plus connus est sans doute le Pont : Arc-en-Ciel « Bifröst » = « le Chemin Scintillant », que Garde le « Lumineux » Heindall et qui relie les 9 Mondes de l’Univers Scandinave.

    Le Savoir Encyclopédique Traditionnel les décrit abondamment, avec leur Mode d’Emploi, c'est ainsi que certains ont pu s'affranchir de la « Sphère-Terrestre » pour explorer la « Sphère-Céleste », et ses myriades d'Astres et d’Étoiles.

    Mais attention, ces passages ouvrent tout aussi bien, les Portes du Ciel, que  les Portes des Enfers.

     

     

    Le Yeun Ellez, Porte de l'Enfer

     

    L'Ankou

     

     

     

     Au fond de l'immense cirque de landes dominées par les hauteurs du Roch Trévézel et du Mont-Saint-Michel, le lac de Brennilis ...

    [site actuel d’une Centrale Atomique en perpétuel démantèlement, depuis 1985, et aire d’apparitions récurrentes d’Ovnis : NdT]

     ... a noyé voici plus de 50 ans les tourbières du Youdic. Il n'y avait là qu'une mare d'eau stagnante avant la construction du barrage de Nestavel.

     

    Une mare sans fond, l'une des portes de l'Enfer.

     

    C'est dans ces eaux mystérieuses [la Baie des Trépassés et le Royaume de la Ville d'Ys, ne sont pas loin] que, selon les légendes de la Mort [ou Ange à la Faux :  l’Ankou qui est l'Ange de la Mort, Armé du Grand Séparateur], les prêtres exorcistes précipitaient les chiens noirs dans lesquels ils avaient enfermé les démons [les symbiotes ou parasites psychiques] hantant l'âme des possédés; ces défunts refusés aux portes du paradis et revenus sur terre pour tracasser les vivants.

    [www.bretagne.com/.fr/]

     

    Penn ar bed

     Le Bout du Monde

     

     

    Le Roc’h TREVEZEL ( Ar Santig Kozh )

     

    Kentoc'h mervel eget em zaotra

    Plutôt la mort que la souillure

     

     Le Roc’h Trévézel [= la Roche = Boîte Crânienne Trévézel = aux Trois Fibres / Racines : NdT] qui, du sommet des Monts d’Arrée [Menez are = La Montagne Cultivée = Civilisée : NdT], domine toute la vallée jusqu'à la côte, s’ouvre parait-il tous les 1100 ans. [ou tous les 1 000, ou les 111 ans, selon les versions : NdT].

    A l’intérieur de la montagne réside un vieux saint de bois appelé « Ar Santig Kozh » [l'Ancien Saint ou le Vieux (Sage) de la Montagne : NdT] duquel on peut obtenir tout ce que l’on désire si on lui frotte le sommet de la tête.

    Mais pour sortir « Ar Santig Kozh » de sa grotte, il faut l’intervention d’un jeune garçon de 11 ans le jour où la roche s’ouvre.

    Au moment indiqué, un vieil homme curieux [dans une autre version, il s'agit d'un Anglais, c'est-à-dire : d'un « Ange...Vint » : NdT] s’y rendit un jour en compagnie d’un garçon de 11 ans et, aux 11 coups de l’horloge, l’enfant entra dans la roche.

    Il se trouva dans une salle et vit un tas de belles pommes, mais pas de saint. Il alla dans une autre salle où les pommes étaient encore plus belles et il en croqua une, puis une autre, tant et si bien qu’il n’entendit pas les douze coups de midi et la roche se referma dans un grand fracassement.

    L’enfant était désormais prisonnier pour [ou des] 1100 ans [1100 ans =11 sans sang = 11 sans gans, c'est-à-dire : sans Ganne = sans Espérance : NdT].

    Il commença à manger des pommes, mais les jours passaient, le tas diminuait et, arrivant à la fin du tas, il vit un vieux morceau de bois vermoulu qu’il prit :

     

    C’est le « Santig Kozh », dit-il en lui frottant la tête.

     

    Que te faut-il, Enfant ?

     

    « Santig Kozh », au lieu de rester ici dans le noir, allons plutôt regarder le soleil sur le Roc’h Trévézel.

     

    Et le garçon se retrouva au sommet de la montagne avec le vieux saint de bois.

    Et sa vie fut transformée grâce aux pouvoirs du « Santig Kozh » : château, meubles, calèche, chevaux.

    Il épousa la fille du roi de France qui fut bien étonnée, le soir de leurs noces, de voir son époux déposer sur une table de la chambre un vieux morceau de bois vermoulu.

    C’est un vieux saint de Bretagne à qui je dois déférence et dévotion, répondit le jeune homme.

    Mais la princesse, souhaitant faire plaisir à son mari, échangea le vieux morceau de bois à un chiffonnier passant dans la rue qui proposait des saints neufs.

    En rentrant, le mari ne le comprit pas ainsi : il s’empara du saint neuf, le brisa sur le sol et rechercha le marchand, à qui il racheta à prix fort toute sa boutique pour retrouver enfin son vieux « Santig Kozh ».

     

    Je ne peux plus rien pour toi, lui dit le vieux saint.

    Je vais retourner dans ma montagne et attendre 1100 ans avant de donner autant de bonheur au jeune garçon qui me retrouvera.

    Ainsi ce « Santig Kozh » n’est-il pas le trésor des Monts d’Arrée ... qui ne se livre qu’à ceux qui savent apprécier les choses simples et rudes comme un vieux morceau de bois vermoulu ?

    [www.plouneour-menez/.fr/]

     

     

    Ké Sa Ko ?

     

    Pam !

     

     La clef qui ouvre la Sapience du récit est évidemment le symbole de la Pomme du Jardin d'Éden, devenue rapidement Pomme de Discorde, lié au Pacte Luciférien dont l'Étoile-Symbole est au Cœur de la Pomme.

    Son Étymologie renvoie aux Âmes Vagabondes, qu’on surnomme les Pams ( = Pommes, diminutif : πν (pân) et μέλι (mèli), = tout en miel) ou Pommes (d'Amour), qui s’introduisent dans les Corps [après sustentation] ... où ils s'immiscent, ... comme les Insectes dans les Pommes, où leurs Chenilles-Fulgures se développent, et répandent la Cybernétique Insectoïde (Cf. : la Pomme d’Apple Arc-en-Ciel, qui est celle de Newton).

     

    La Porte des Étoiles

    « P lus les télescopes seront puissants, plus nous trouverons d'étoiles et de vies. »

     [Dalaï - Lama]

    Les Fruits du Paradis !

     Les Fruits de la Connaissance & de la Vie

     

    [le www = 666 ou Chiffre de la Bête Humaine (6 = Pomme avec sa Queue) = l'Intelligence Artificielle des Computers des Windows (où figurent la Bannière aux 3 Hexagones, signalant le fameux "666"), c'est-à-dire les Fenêtres, ou Ouvertures & Voies d'accès aux Mondes Lucifériens : NdT]

     

    Le Cercle de l'Étoile

    Le Pentalpha ! 

    « Nos Épiclèses sont des Anaphores et des Oblations Sacrificielles pour la Possession du Palladium  ! »

    [Liturgie Occultiste]

     

    La Figurine de bois du vieux saint appelé « Ar Santig Kozh », qu’il faut Frotter comme la lampe d’Aladin pour faire sortir le Génie, à l’Image des Reliques, des Talismans, des Objets Chargés Énergétiquement nommés par les Cercles ésotérico-occultes « Rumphae » = Résidence de l'Esprit ou du Génie, et autres Pierres Levées ou Statues Vivantes, qu’il faut implorer pour en recevoir les Grâces.

    Autrement-dit, si vous Suivez les Guides, comme le Viel Homme ou l’Anglais ou « l’Ange...Vint », et en respectant les rites, pratiques, âges, cycles, oblations, hybridations etc., vous pourrez  bénéficier de la magie des Portes Induites, et franchir les Passages des Mondes Multidimensionnels.

     

    Les Roi-Mages

     

     Ce sont les Porteurs des Clefs et les Gardiens des Portes qui sont les dépositaires des Archives de la Compagnie des « Roi-Mages ».

    Ces Archives sont discrètement signalées par les fameuses Consoles Fleuries décoratives des Châteaux et des Demeures Philosophales, Frappées Sub-Rosae = reposant Sous la Rose, dont les Calices et les Couronnes (Coroles) des Fleurons renvoient formellement, aux Vortex des Portails Multidimensionnels, de même que les Double-Spirales, figurées par ces Consoles en Rouleaux de Parchemin, dessinent les Tunnels ou les Ponts de Lumière les reliant.

     

    La maitrise de ces Portes-Multidimensionnelles, permettant l’Arrivée ou le Départ des Visiteurs Endogènes ou Exogènes, a toujours assuré la Souveraineté des Pouvoirs et garantit le Règne des Autorités qui dirigent et contrôlent la Terre.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :