• L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXV : Hic sunt dracones

     

    Hic sunt Leones

    Hic Sunt Draco !

     

    «  Je suis le Lion, l’Aigle, et le Serpent ! »

     

    Terra Incognita

     

     Les anciens Cartographes et Géographes nous l’ont signalé en permanence :

    Notre Planète et son Histoire recèlent des zones d’ombre et des Territoires mal connus, méconnus, inexplorés ou inconnus, et ils nous le disaient ostensiblement sur leurs cartes, avec des zones blanches ou vierges portant la simple mention de Terra Incognita.

     

    Terra Incognita

     Et ils prenaient grand soin de nous mettre en garde, en nous précisant :

    « Aux limites du cercle du Grand Fleuve Océan Extérieur qui borde le Disque Plat de notre Terre, l’eau se déverse dans un abîme ténébreux peuplé de créatures chimériques ».

     

    Tout en nous rapportant que d’audacieux et téméraires explorateurs avaient réellement abordés des îles, des territoires et des Royaumes Inconnus, depuis longtemps oubliés, par la plupart de nos contemporains, et qui ne sont plus signalés sur nos cartes du XXIème siècle, comme le fabuleux Rocher de Lasseter, les Montagnes de la Lune, l’île Pepys, le Royaume de Saguenay du Pays d'en Haut, la Mer de Verrazzano, le Rupes Nigra et les Quatre îles du Pôle, l’île des Sept-Cités ou d’Antillia, le Royaume de Lyonnesse, le Taprobane, l’île de Vinland, l’île de Brasile ou de Hy-Brazil, le Frisland, les îles des Démons, l’île de Busset et les nombreuses îles Fantômes ou Flottantes, qui apparaissent avant de disparaitre (parfois régulièrement) des mappemondes de notre Histoire.

    Ces mentions et ces récits, de l’Antiquité jusqu'au XXIème siècle, sont généralement considérés comme des erreurs manifestes, des inexactitudes ou comme des contrefaçons délibérées par les Modernes.

    [cf. Le Grand Livre des Terres Légendaires Royaumes fabuleux, île fantômes, continents perdus et autres mondes mythiques. Nationnal Geographic 2011 NG France) : NdT].

     

     Mais ne pourrait-il pas s'agir d'autre Chose, échappant à l'Intelligence de nos doctes et savants Sycophantes ?

     

    D'une évocation dissimulée ? D'une allusion seconde, insérée sur les cartes, ou incluse dans les récits, à la manière d’une image dédoublée ou d’un langage sous-entendu ?

     

    Au travers de ces Enquerres Cartographiques, & de ces Récits Extraordinaires, [une Enquerre attire l'attention sur un fait remarquable, dont on doit s'enquérir : NdT ], nos Crypto-Géographes et nos Vaillants Explorateurs [le plus connu, à notre époque, est sans doute l'Amiral Richard Byrd (1888-1957) avec ses découvertes fabuleuses réalisées aux PôlesNord & Sud : NdT] ont pu ainsi discrètement nous confirmer, à dessein, l'existence de Mondes Parallèles & des Univers Extérieurs au Notre.

     

    Hic Sunt Dragones

     

     

     

    Hic Sunt Dragones [Ici vivent les Dragons] est également une formule des Anciens Documents Cartographique, qui signalent des zones maritimes ou terrestres inexplorés, peuplées de Chimères ou de Créatures Épouvantables, qui,  raisonnent en écho & rappellent les Témoignages de nos Contemporains signalant des Wolf-Men, des Hommes-Phalènes, des Hommes-Lézards, des Yétis, des Bigfoots, des Sasquatchs, des Chupacapras, des Men-In-Black Albinos, des Petits-Gris, des Mantes-Religieuses (Mantes-Religieuses, souvent aux commandes des Soucoupes Volantes : NdT), etc.

     

     Le Descendant des Eaux !

     

    De même que la Signalétique, en Enquerre, de la Rose des Vent, indiquant la "Bonne Orientation de Lecture",  Sub-Rosae (sous  le Fleuron à demi-éclos) & qui a été formellement schématisée & simplifiée, au fil du temps, par le Lys (= Lis & Lie) au Langon (= Pointe de Lance des Francs), des A-ffranchis, Marqués à la Fourche (Trident) de Lucifer.

     

     

    Sub-Rosae des Vents (des Esprits qui peuplent notre Aire)

     

    Les huit Vents Principaux ou Divinités Majeures Aériennes

     

    1 / Apéliote : Vent du sud-est

     

    2 / Borée : Vent du nord

     

    3 / Cécias : Vent du nord-est

     

    4 / Euros : Vent de l'est

     

    5 / Lips : Vent du sud-ouest

     

    6 / Notos : Vent du sud

     

    7 / Sciron : Vent du nord-ouest

     

    8 / Zéphyr : Vent de l'ouest

     

     

    Aussi, lorsque nos Anciens décrivent la Terre sous la forme d'un Disque Plat bordé du Grand Fleuve Océan Extérieur, en adaptant notre Vision courante du Disque Lunaire appliquée à la Terre, comme vue de l'Espace Sidéral, c'est manifestement pour attirer notre attention sur ce Grand Fleuve Océan Extérieur, où naviguent les Vaisseaux de nos Visiteurs Endo-Exogènes, issus des innombrables îles Flottantes, qui flottent et nagent dans le Grand Océan Cosmique des Étoiles.

     

     

    Le Bouclier de la Terre !

     

     

     

    « L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXII : La Flèche d'Argent (1)L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXVI : Ceux-des-Autres-Mondes »