• L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXVII : Les Autres Mondes

     

     

     

    « Les Rêveurs Incarnent le Futur ! »

    [Franck Walker - À la poursuite de Demain : Rendre le monde meilleur - 2015]

     

    L’Autre-Monde

     

     

     

    Sans même nous en douter, tout au long de notre Existence sur Terre, nous préparons notre Ultime Voyage vers l’Autre-Monde.

    Nous franchissons toutes les Nuits, le Miroir de Lumière de notre Monde vers l’Autre pour explorer sa Face Cachée.

    C’est, en effet, un Monde-Autre, où nos lois du Temps et de l’Espace familières sont dépassées, & du passé.

    Ce Monde Meilleur, et Rêvé, dans lequel nous nous immergeons souvent au cours de notre mise-en-veille, est, au sens propre, un Monde Double & Parallèle au Notre.

    Ce Passage dans l'Univers des Oniriques (des Divinités peuplant les Mondes des Songes), a été surnommé, la Petite Mort, et les Sûrs-Vivants, qui en reviennent, les Revenants des Royaumes des Morts.

    Nous Voyageons Spirituellement, pendant environ 25 ans, de notre vie physique et terrestre, dans ces Royaumes que les Anciens identifiaient à ceux des Déesses, des Dieux & des Démons Primordiaux, Nyx (la Nuit), Hypnos (le Sommeil), Thanatos (la Mort), Érèbe (les Ténèbres), Morphée (Forme les Songes).

     

     

    « Parmi ses mille enfants, le Sommeil choisit Morphée habile à revêtir la forme et les traits des mortels. Nul ne sait mieux que lui prendre leur figure, leur

    démarche, leur langage, leurs habits, leurs discours familiers. Mais de l'homme seulement Morphée représente l'image. Un autre imite les quadrupèdes, les

    oiseaux, et des serpents les replis tortueux. Les dieux le nomment Icélos (le Semblable), les mortels Phobétor (l'Effrayant). Un troisième, c'est Phantasos

    (Apparition), emploie des prestiges différents. Il se change en terre, en pierre, en onde, en arbre ; il occupe tous les objets qui sont privés de vie. Ces trois Songes

    voltigent, pendant la nuit, dans le palais des rois, sous les lambris des grands ; les autres, Songes subalternes, visitent la demeure des vulgaires mortels. »

    [Les Métamorphose - XI - Ovide - L'an I]

     

     

     

     

    Ce que les Modernes ignorent le plus souvent, c'est que ces Créatures Polymorphes Endo-Exogènes des Autres Mondes nous visitent aussi pendant notre mise en veille (Sommeil), c'est ce que les Ufologues nomment les Visites en Chambres, et au cours de nos veilles (conscientes), Rencontres Rapprochées, RR4 & Abductions, etc.

     

    Les Tunnels de Lumière

     

    Les Rêveurs & les Abductés ne sont pas les seuls Explorateurs des Autres Mondes Endogènes (Parallèles) ou les Autres Univers Exogènes (Stellaires), il existe aussi les Thanatonautes, qui ont expérimenté une EMI (ou Voyage Astral).

    On appelle E.M.I. (Expérience de Mort Imminente) ou NDE (en anglais, Near Death Experience), le récit de l'au-delà rapporté par une personne revenue d'un coma profond, assimilable à une mort clinique. Ce n'est pas un phénomène nouveau puisque l'histoire regorge de récits de ce genre. Depuis environ 25 ans, les études sur les EMI se sont multipliées et l'on s'est rendu compte que ces expériences étaient plus répandues qu'on ne le pensait.

    Des EMI ont été rapportées de tous les pays du monde, et ce par des milliers de personnes, indépendamment de leur culture ou religion. D'ailleurs, au début des années 1980, une enquête statistique révélait que 8 millions d'américains auraient vécus une EMI.

    Les personnes ayant frôlé la mort à la suite d'un accident, d'un infarctus ou d'une opération délicate expriment souvent les mêmes visions. Généralement, au cours d'une EMI classique, le mourant quitte son corps et le survole. Il pénètre ensuite dans un tunnel sombre au bout duquel se trouve une lumière blanche. Il voit alors sa vie défiler devant lui. Ensuite, il entre dans cette zone de lumière et est alors enveloppé d'une sensation de paix, souvent associée à l'apparition d'un être de lumière.

    D'autres cas, plus rares, sont moins idylliques : il en ressort un côté angoissant et négatif (vision de l'enfer ?). Mais la plupart des personnes ayant vécu une EMI parlent d'une barrière, d'un obstacle qu'elles n'ont pas franchi pour être définitivement mortes. (www.mysteresdumonde.fr/categ/paranormal/100-emi-nde.html )

     

    Les Trous de Lumière

     

    Du point de vue Scientifique, ces Tunnels de Lumière trouveraient une forme d'équivalence dans l'existence théorique des Trous de Lumière, ou Tous de Ver.

    Un trou de ver (en anglais : wormhole) est, en physique, un objet hypothétique qui relierait deux feuillets distincts ou deux régions distinctes de l'espace-temps et se manifesterait, d'un côté, comme un trou noir et, de l'autre côté, comme un trou blanc.

    Le physicien autrichien Ludwig Flamm (1885-1964) est parfois présenté comme étant le premier à avoir proposé, dès 1916, l'existence des trous de ver. Mais la communauté s'accorde pour considérer que leur existence n'a été suggérée qu'en 1935, par Albert Einstein et Nathan Rosen avec « les ponts d’Einstein-Rosen ».

    Les trous de ver doivent leur nom à Charles W. Misner et John A. Wheeler et qui les désignèrent ainsi en 1975.

    Un trou de ver formerait un raccourci à travers l'espace-temps. Pour le représenter plus simplement, on peut se représenter l'espace-temps non en quatre dimensions mais en deux dimensions, à la manière d'un tapis ou d'une feuille de papier. La surface de cette feuille serait pliée sur elle-même dans un espace à trois dimensions.

    L'utilisation du raccourci "trou de ver" permettrait un voyage du point A directement au point B en un temps considérablement réduit par rapport au temps qu'il faudrait pour parcourir la distance séparant ces deux points de manière linéaire, à la surface de la feuille. Visuellement, il faut s'imaginer voyager non pas à la surface de la feuille de papier, mais à travers le trou de ver ; la feuille étant repliée sur elle-même permet au point A de toucher directement le point B. La rencontre des deux points serait le trou de ver.

    L'utilisation d'un trou de ver permettrait le voyage d'un point de l'espace à un autre (déplacement dans l'espace), le voyage d'un point à l'autre du temps (déplacement dans le temps) et le voyage d'un point de l'espace-temps à un autre (déplacement à travers l'espace et en même temps à travers le temps.(fr.wikipedia.org/wiki/Trou_de_ver )

     

    Le Réseau de Transport Interplanétaire

     

     

     

    Selon les Anciens  les Portes-Induites, ou Portails Mutidimensionnels, seraient les Portes d'Entrée & de Communication avec ces Sphères Endo-Exogène, et les Portes de Service des Étoiles, ouvrent l'Accès au Réseau de Transport Interplanétaire.

    Et les travaux, peu connus, de quelques Chercheurs & Chercheuses de Vérités, bien téméraires (comme Claude Burkel, Frédérique Sagnès, Guillaume Chevallier, etc.), qui sont parvenus à les localiser, confirment la réalité de ces Portes d'Entrée & de Communication avec ces Sphères Endo-Exogènes.

     

     

    L’Univers Gémellaire

     

    Selon la Tradition, à la Création du Kosmos (Monde Ordonné), le  Khronos (Cristallisation) a corporifié la matière en tous ses états, substances et essences, et l’Esprit du Kairos (L'Inflexion) l'a ensemencée.

    Notre Nature est Gémellaire, Physique et Spirituelle et se décline sous les trois mondes de l'Univers : physique (Soma ou matériel), énergétique (Éther ou astral), et mental (Séma ou onirique), il apparaîtrait dès lors admissible d'explorer l'Univers en empruntant l'un des trois « vaisseaux » ou corps : physique, énergétique ou mental de l'homme.

    Cette réalité explique l'importance des rituels de « passage dans l'autre monde » au moment du décès, et la pratique « universelle » de la momification des corps ; favorisant la migration, l'invasion, ou l'incarnation, des créatures, ou Âmes Vagabondes, en provenance des Mondes Parallèles Endogènes de l'infra-monde (bas-astral ou enfer), et celles des êtres du supra-monde venant des Univers Stellaires Exogènes (haut-astral ou céleste), dans notre monde.

     

    « L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXVI : Ceux-des-Autres-MondesL'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXVIII : La Roue des Etoiles »