• La BD des Ovnis - Planche 20 : Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels

     

    Les Apparitions des Ovnis et les Apparitions des Surnaturels en Normandie

    Les Ovnis et les Surnaturels

     

     

    Mise à jour de la carte le 17/01/2022 

     

    « Les âmes vagabondes ou les intrus ce sont des extraterrestres nuisibles capables de s’infiltrer dans « l’intelligence » de certains individus malléables qui ne présentent qu’une faible résistance psychologique, et qu’ils contrôlent alors, complètement, le temps de mettre en œuvre leur mission de sape et de ruine. Ce sont les parasites, les pirates de la création, qui ont des vues sur notre planète. »

    [Les gîtes secrets du lion, George Hunt-Williamson, 1958] 

     

    « Richard, Cœur de Lion, Duc de Normandie et Roi d'Angleterre, disait souvent : Du Diable nous venons, au Diable nous retournerons. 

    Il descendait véritablement d'une lignée maudite. Un de ses ancêtres, Foulque le Rouge, avait bien épousé une sorcière, et le Duc Robert était un Enfant du Diable.

    On lit dans le Liber Nige : 

    Au cours de la 3é Croisade (1189-1192), faisant le siège de Saint-Jean-d'Acre, Richard, Cœur de Lion, releva le courage de ses troupes en remettant à certains de ses officiers une jarretière de cuir, qu'ils se mirent autour de la jambe ; cette pratique venait des sorcières qui passaient leur jarretière, autour de la jambe de leurs victimes, pour les ensorceler. »

    [Le dieu des sorcières]

     

    « La présence des ovnis étant prouvée, et, l'ingérence des créatures polymorphes endo-exogènes enfin reconnue, il nous reste maintenant à démontrer l'existence des visiteurs extraterrestres. »

    [Guillaume Chevallier]

     

     

     

     

    Le Transformisme Endogène-Exogène

     

    Guillaume Chevallier

     

     Les contacts, les rencontres rapprochées et les communications avec les représentants de l'autre monde ont impacté notre histoire, en se différenciant formellement et afin de diriger la doxa culturelle dominante.

    Au cours des périodes préhistoriques et antiques, ce fut les croyances religieuses aux dieux, puis le temps des terreurs superstitieuses de la magie des sorciers et des sorcières, époque de l'anti-démonologie, qui a connu son paroxysme hystérique, avec la Réforme, au XVIIe siècle, à laquelle a succédé l'illusionnisme de l'ésotérisme kabbalistique et le culte de l'occultisme hermétique, propre à la Renaissance, allumant les lueurs crépusculaires de la Révolutiondont le magnétisme, le spiritisme, le magico-chamanisme du New-Age/Para-Science, et, pour finir, l'extratologie-éthérée ufologique, sont les ultimes reflets aveuglants et illusionnistes.

    Au delà de ces apparences, et avant de se dissimuler sous les formes fictives des petits diablotins-lutins des petits gris, des Men-In-Black, et autres créatures hybridés des rencontres rapprochées ovnis modernes, les représentants Métamorphes de l'autre monde, ont manifestement pris un malin-plaisir à adopter les panoplies, aussi variées que trompeuses, des créatures soi-disant divines, angéliques et démoniaques.

    L'analyse structurelle, la corrélation formelle et l'étude statistique des phénomènes de hantise, de possession démoniaque, ou d'apparition diabolique, ou même faussement mariale, le démontrent abondamment.

    En effet, les occurrences manifestées, les emprises psychologiques et physiques, sont structurellement identiques, et les parallèles sont d'une évidence indiscutable chez les témoins/expérienceurs, les abductions-visites en chambre/rapts et visites nocturnes démoniaques, les paralysies temporaires/immobilisations mystérieuses, les communications télépathiques/voix intérieures, les implants, marques/épines-aiguilles cicatrices, les lieux ovnigènes/lieux hantés, les apparitions lumineuses ovnis/manifestations lumineuses diaboliques, les portails multidimensionnels/voyages hors du temps présent, les transports géographiques/déplacements surnaturels, les rapports sexuels des RR6 classe B/ rapports charnels avec les succubes et les incubes, les hybridations alien-humain/enfants du diable, les extraterrestres polymorphes/créatures métamorphes démoniaques, les crop-circles/cercles des fées, les traces et objets matériels/empreintes et apports surnaturels, les mutilations de bétail/sacrifices mutilations d'animaux, etc. comme l'illustrent suffisamment les descriptifs et la cartographie des apparitions ufologiques et des manifestations surnaturelles en Normandie (plus de 50 % des sites ovnigènes sont géolocalisés sur les clusters des phénomènes surnaturels).

     

    Les Manifestations Surnaturelles en Normandie (extraits)

     

     

    81 - Cherbourg (50) - La Chasse Verte / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique 

     

     

     

    En 1949, à Cherbourg, dans le paisible Chasse Verte, on vit des choses étranges. Le 1er janvier, un petit garçon rentra chez lui le soir tout tremblant, disant y avoir aperçu un homme tout de rouge habillé et dont les vêtements étaient illuminés.

    Au même lieu, quelques jours après, un homme rencontra un être bizarre qui lui dit : N'allez pas plus loin ! et au moment même il aperçut un énorme crapaud barrant le chemin à l'endroit où se tenait l'être qui, par enchantement, avait disparu.

    Deux courageux citoyens, armés d'un fusil et accompagnés d'un chien, passèrent plusieurs nuits à l'affût dans la Chasse Verte, mais ils ne virent rien.

    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979.

     

     

    84 - Louviers (27) - Françoise Fontaine la Tourmentée par un Men In Black / Men In Black en 1591/ Métamorphe /Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique 

     

     

    Le 16 août 1591, une affaire de possession mit en émoi la ville de Louviers, vers minuit on entendit de grands bruits dans une maison qui était vis-à-vis du portel de la grande église. On crut à des ennemis et l'alarme fut donnée par tout la ville.

    Le capitaine Diacre et ses soldats virent passer par les fenêtres de la dite maison, tables, chaises, landiers et d'autres  meubles ; la femme Le Gay et la femme Deshaies apparurent à la fenêtre, criant à l'aide et se voulant jeter du haut en bas disant que c'était un esprit qui les avait tourmentées et avait tout renversé sans dessus-dessous les meubles.

    Toutes les autorités se déplacèrent, seigneur, grand maître des eaux et forêts, prévôt général de la maréchaussée, le sieur du Rolet et le curé de Mortemer.

    Interrogées, les deux femmes se déclarèrent : fort ébahies et déchevelées ; vers la minuit un esprit était descendu par la cheminée, comme un brandon de feu, et s'était adressé à leur servante Françoise Fontaine, âgée de 22 ans, l'avait poursuivie dans son lit, l'avait battue d'une hallebarde dont elle avait le visage meurtri, et avait provoqué tous les brisements et tout le désordre qu'ils voyaient.

    La servante déclara que ledit esprit s'était à plusieurs reprises adressé à elle depuis trois mois. Des contradictions dans ses déclarations la fit soupçonnée d'intelligence avec le Diable et elle fut conduite en prison. Peu après, le geôlier vint tout défait et épouvanté informer qu'il était impossible de la garder en prison à cause du désordre provoqué par le malin esprit qui tourmentait Françoise Fontaine ; au point que les autres prisonniers voulaient rompre leurs chaînes pour se sauver.

    Les manifestations de la possession de Françoise Fontaine bouleversèrent tout le monde, magistrats, prêtres, médecins et les procès-verbaux décrivent des scènes fantastiques :

    nous l'avons vue s'élever en l'air à environ deux pieds hors de la terre, toute droite, et aussi, être jetée et trainée au sol sans que personne ne la touche ; elle avait la gorge fort enflée et les yeux qui lui sortaient hors de la tête ; et encore il nous fut impossible, de toute notre force, de lui faire bouger par exemple le bras, son corps était pris de convulsions ; les chandelles s'éteignaient inexplicablement ; nous fûmes aussi nous-mêmes immobilisés, paralysés par une grande pesanteur et entortillement comme un grand vent.

    Françoise Fontaine déclara : avoir aperçu un grand homme, les yeux éclairants et effroyables, tout vêtu de noir, ayant une grande barbe noire qu'il lui rappela qu'elle s'était donnée à lui, pour avoir un sac plein de pièce d'argent, et qui la fit dépouiller toute nue et eut sa compagnie charnelle par quatre fois ; il l'avait mordu jusqu'au sang aux tétins, dont les cicatrices résultantes étaient devenues insensibles, comme les marques imprimées sur les corps de ceux qui se donnaient au Diable et à ses Démons.

    Françoise Fontaine révéla avoir donné une mèche de ses cheveux à l'homme en noir, qui s'en servait pour l'enlever par sa chevelure lorsqu'elle s'élevait mystérieusement dans les airs, comme toutes les fois où elle a été transportée directement au cimetière de Bernay (27), lorsqu'elle était la servante d'un tailleur de pierre de Bernay, nommé Quatremares.

    On comprit donc que le démon la possédait avec le viatique du Münch = la puissance occulte résidant dans les cheveux et les poils, on décida alors de la raser entièrement, et c'est ainsi que Françoise Fontaine  fut délivrée de la possession, du Men In Black, qui la tourmentait.

    Source : Bibliothèque Nationale, Mess. Fr. 24122.

     

     

     

    85 - Brionne (27) - Les Juments / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique 

     

     

     

    Nuit du vendredi du 04 au samedi 05 septembre 2020, un couple propriétaire est encore sur le choc : En me levant, j'ai remarqué qu'une des juments était restée dans son abris alors que la deuxième était à l'extérieur dans la prairie. Ça m'a interpellé, car elles sont souvent ensemble et ont leur habitude. Les deux juments de son fils sont entraînées pour les épreuves de saut d'obstacles. Débourrées, elles ont leurs quartiers dans une prairie protégée par des fils électriques, mais en bordure d'une route plutôt passante. Les deux juments blessées par plusieurs entailles sont maintenant soignées, et ont été déplacées.

    Source : paris-normandie.fr/actualites.

     

     

     

    86 - Falaise (14) - Chrysopole / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

     En 1456, il fut établi que Robert Olive, de Falaise, se faisait transporter par un diable nommé Chrysopole (Or/Pôle) et qu'à son instigation il tuait les petits enfants et mettait le feu. Il fut brûlé à son tour.

    Source : Garinet, Histoire de la magie en France.

     

     

    87 - Langrune-sur-Mer (14) - Disparition de Vanessa M. / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    Vanessa M., 37 ans, célibataire, sans enfant, conseillère bancaire à Hérouville-Saint-Clair (14), équilibrée et sans histoire, très proche de sa famille, et elle avait sa mère au téléphone trois ou quatre fois par jour (elle a perdu son père en décembre 2015), et elle menait une vie paisible avec son chat.

    Depuis deux mois elle avait des douleurs au dos, dans le bas-ventre et les jambes, elle a dû arrêter de travailler, car elle avait du mal à marcher ; elle a passé trois jours à l'hôpital mais on ne lui a rien trouvé.

    Le mardi 06 décembre 2016, vers 07 h 30,  étant en arrêt de travail (difficulté à marcher, à descendre les escaliers, ne pouvant conduire) elle quitte le domicile de ses parents à Langrune-sur-Mer en prévenant : je vais faire un tour, je reviens ; trois heures après sa mère, s'est inquiétée, et a signalé sa disparition.  

    Source : Guillaume Poingt, Le Figaro, 26/11/2021.

     

     

     

    88 - Rouen (76) - Le Parpaillot / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    En 1685, on avait encore brûlé au Vieux-Marché de Rouen un prêtre de l'Église Réformée de Rouen convaincu de sorcellerie, Jean Tirel, Ministre de l'Église protestante en Normandie, qui fut mis en prison à Rouen, où il n'y eut pas d'autre lit que celui d'un misérable prêtre accusé de magie, et qui ne le quitta que pour monter sur le bûcher, où il expia un crime abominable. 

    Source : Philippe Legendre, Histoire de la persécution faite à l'Église Réformée de Rouen. 

     

     

    89 - Château de Bricquebosq (50) - Les Trois Coups

     

      La BD des Ovnis - Planche 20 : Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels (5) - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com)

     

    XVIIe siècle : A date fixe, on voyait soudain dans la cour du château de Bricquebosq, un spectre impressionnant. C'était celui du comte Kadot de Cybrantho, qui avait été tué par son frère jaloux, le seigneur de Claids.

    Le revenant, drapé de noir, apparaissait sur son cheval, montait sur le perron, frappait trois coups violents sur la grande porte, puis disparaissait. Et pendant des siècles, ce fantôme revint ainsi se manifester sur les lieux de son assassinat.

    Source : J. P. Seguin, Légendes traditionnelles de Normandie.

     

     

     90 - Le Pont de Vaudry (14) - Les Noosphères au XVIIe siècle

     

      La BD des Ovnis - Planche 20 : Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels (5) - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com)

     

    XVIIe siècle : Dans le bocage normand on voyait des boules fantastiques, tournant sur elles-mêmes et se mettant dans vos jambes pour vous faire tomber, ainsi au moulin du Pont de Vaudry.

     Source : Charles Rossler, L'Art celtique.

     

     

     

    91 - Fécamp (76) - Les Plaies / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    A Fécamp, le mercredi 09 septembre 2020, une jument a été trouvée au petit matin, avec plusieurs plaies, à la patte et à la vulve. 

     Source : France Bleu Normandie, infos 2020.

     

     

     

     92 - Réville (50) - Disparition du Pr. Annie H. / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    Une ressortissante belge, de 68 ans, Pr. Annie H., qui parle français, allemand, anglais et néerlandais était seule dans le Val de Saire (50) et a disparu le mercredi 03 juillet 2013. Sa voiture a été retrouvée sur le parking de la plage de Jonville, à Réville (50).

    Source : Ouest-France du 15/07/2013.

     

     

     

     93 - Dieppe (76) - La Femme Grosse / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

    Dieppe XXe siècle : Le jour des morts, à la nuit tombante, on voit parfois, au bout de la jetée, un bateau qui disparait soudain. C'est la visite des hommes du Pollet péris en mer.

    C'est aussi au Pollet que l'on percevait parfois les cris de la Femme Grosse qui, s'étant jetée du haut d'un rocher, y revenait vêtue d'une robe blanche flottante ; l'entendre était signe de malheur.

    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979.

     

     

     

    94 - Étretat (76) - L'Égyptienne / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    Une déclaration de Louis XIV, du 11 juillet 1682, interdit d'héberger et ordonne : d'arrêter tous ceux qui s'appellent Bohémiens ou Égyptiens, pour être conduits aux galères et y servir à perpétuité ; arrivés en Europe au XVé siècle, on les tenait tous pour sorciers et on craignait fort leurs maléfices ; ils étaient devins, prestidigitateurs, jongleurs, danseurs de corde ; le démonologue du XVIIé siècle, De Lancre, dit que les sorciers empruntèrent aux danses bohémiennes le branle qu'ils dansaient au sabbat : se tournant les épaules l'un l'autre et le dos d'un chacun dans le rond de la danse, et le visage en dehors.

    Ces danses dos à dos, réputées sataniques, se retrouvent dans certains branles dansés encore aujourd'hui en Normandie.

    Le meunier de Grainville l'Alouette, près d'Étretat, chassa une bohémienne venue lui demander l'hospitalité. Malheureux ! tu t'en repentiras ! dit-elle. La nuit même, le moulin s'arrêta de tourner ; la rivière avait disparut sous terre. L'abbé Cochet dans l'Étretat souterrain rappelle cette légende en précisant que d'anciens plans montrent qu'une rivière coulait en effet autrefois dans cette vallée d'Étretat.

    Source : Spalikowski, La Normandie rurale et ignorée.

     

     

     

    96 - Pont-Audemer (27) - La Transmutation / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    XVIIe siècle : Jean-Baptiste Porée, né à Rouen (76) en 1612, qui fut médecin du roi d'Angleterre, Charles II, conta au docteur Huet, de Caen (14) dans quelles conditions il avait rencontré à Pont-Audemer, un prêtre qui avait fabriqué devant lui un lingot d'or. Il avait pour cela jeté, une sorte de poussière rouge dans un vase contenant du plomb fondu. Il détacha du lingot un fragment et me l'offrit pour garder un souvenir de cette métamorphose ; je l'acceptais et le portais chez un orfèvre à qui je commandais d'en faire une bague que j'ai gardée jusqu'à ce jour.

     Source : G. Vanel - Caen : Une grande ville aux XVIIe et XVIII siècle.

     

     

     

     

    «  Le Pouvoir Politique est assujetti à l'Autorité Religieuse qui est inféodée à la Puissance Occulte. »

    [Le Tricéphale - Bellator]

     

     

    Le Tricéphale 

     

     

    « Les politiques sont les métayers et les religieux les fermiers généraux de nos colonisateurs célestes. »

    [Les Têtes de l'Hydre - Guillaume Chevallier]

     

     

    « La BD des Ovnis - Planche 16 : Les Trophées des Chasseurs d'Ovnis (7)Planche 22 : Les Apparitions des 0vnis et les Manifestations Surnaturelles en Normandie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :