• Le Fils de l'Homme Augmenté - (extrait 8)

     

    Les Esprits Endo-Exogènes

    « Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les maîtres, les puissants, les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal répandus dans l'espace invisible. Nombreuse est leur troupe dans l'air qui nous entoure, ils ne sont pas loin de nous. »

    [Saint Antoine l'Ermite]

     

    «  Les âmes vagabondes ou les intrus ce sont des extraterrestres nuisibles capables de s’infiltrer dans « l’intelligence » de certains individus malléables qui ne présentent qu’une faible résistance psychologique, et qu’ils contrôlent alors, complètement, le temps de mettre en œuvre leur mission de sape et de ruine. Ce sont les parasites, les pirates de la création, qui ont des vues sur notre planète. »

     [Les gîtes secrets du lion - 1958  de George Hunt-Williamson]

     

    «  Les spores végétales des entités aliens attendent simplement le sommeil de leurs victimes pour prendre leur place et leur insidieuse invasion s'effectue sans armes, ni violence. »

     [Invasion of the Body Snatchers - Invasion des Voleurs de Corps - titre original du roman de Jack Finney  - L'Invasion des Profanateurs - 1955 - cf. Wikipédia]

     

    «  Possession : situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par un être surnaturel, divinité, esprit, ancêtre, démon, etc) »

      [Anthropologie  - Wikipédia]

     

    Le  Fils de l'Homme Augmenté 

    Par Bellator 

     

    L'Effet Homme-Papillon

     

    Pour les néo-transhumanistes la transition écologique/digitale serait l'élément indispensable garantissant notre régénération physique et notre transcendance spirituelle, selon un processus évolutif comparable à celui de la mue imaginale de la chenille qui subit différentes phases de mutation œuf, larve, jusqu'à son Imago : chrysalide-papillon.

    [NdT : imago = stade final d'une créature dont l'élévation passe par différentes formes et états]

     

     

    L'évolution de l'hominidé, à l'image de la mutation protéiforme renouvelée des insectes, s'accompagnera, selon cette doctrine, d'une transformation progressive de l'homme biologique en homme/machine, pour s'affranchir en premier de l'obsolescence physique organique, avant son renouvellement désincarné, en tant que variables numérisée encodées dans la sphère macro-informatique.

    Autrement-dit, la réalisation du fils de l'homme est celle de l'homme augmenté de ses ailes numériques, pour son envol messianique aux cieux paradisiaques de l'esprit Skynet, royaume immanent des divins architectes et webmasters de la ruche informatique.

     

     

    L'Étoile de Lucifer

    Le Pacte Luciférien

     

    Cette doctrine new-age/néo-gnostique de l'hybridation homme/machine favorisant l'évolution immatérielle de l'humanité n'est, ni plus ni moins, que le renouvellement relooké de l'hybridation/inoculation d'une puissance noosphérique/égrégorielle, attribuée par le passé aux êtres surnaturels : aux esprits des défunts, aux revenants, aux spectres, aux fantômes, aux dames blanches, aux élémentaux ou esprits de la nature, au petit peuple des fées, aux anges et aux démons, aux vampires, etc., identifiés confusément par les modernes comme des endogènes, des métamorphes, des polymorphes, des visiteurs extraterrestres ou ufonautes des Ultra-terrestres (John A. Keel).

    [cf. le livre : La Prophétie des Ombres, dont le titre original est : The Mothman Prophecies  (Prophétie de l'Homme-Papillon de Nuit) - 1975, cf. aussi, le roman :  The Host  (L'Hôte), de Stephenie Meyer, publié en 2008, et son adaptation cinématographique, par Andrew Niccol, de 2013, titrée : Les Âmes Vagabondes, cf. aussi :  le film de James Cameron : Avatar, sorti en 2009, , ou le film de Jerry Zucker : Ghost / Mon fantôme d’amour, sorti en 1990, etc.]

     

    Le Paradis céleste

     

    La sagesse traditionnelle a toujours identifié cette mésalliance avec l'humanité comme le Pacte de Lucifer et de ses représentants endo-exogènes immatériels  qu'elle nomme : ceux du dehors, ceux de l'au-delà, ceux qui montent, les voyageurs, les étrangers, ceux de l'en-deçà, ceux qui descendent, les éloignés, ... ayant atteint le stade de l'imago-psychique butinant les hommes, comme le papillon qui se nourrit du nectar des fleurs.

    Ce régime pandémique de la survie, basé sur l'économie de la prédation, est de plus en plus délaissé par des terriens réalisant l'épiphanie de la transmutation éthique, pour l'instauration d'une économie du libre échange et du partage équitable.

    Ce retour mythique à l'age d'or, des offrandes abondantes et généreuses des fruits de la terre et de ses créatures, a également été prophétisé par nos ancêtres,  puissent-ils, le trouver à nouveau dans le chant des étoiles.

    Le CRI !

    « La BD des Ovnis - Planche 15 : Les Trophées des Chasseurs d'Ovnis (6)Les Anges du Brouillard - (extrait 10 ) »