• Les Anges du Brouillard - (extrait 10 )

     

     

     

     

     « L'ufologie est juste un autre nom donné à la démonologie. »

    [John Keel]

     

     

    Les Anges du Brouillard

    Bellator

    Guillaume Chevallier

     

    La Sémiologie (étude des signes) des Anges

     

     Selon les anciens, les célestes immortels, de nature spirituelledite angélique ou divine, interviennent parfois de manière radicale ou de façon brutale, dans le monde physique, pour stopper à court terme l'involution de la vie et garantir sa survie à long terme.

    Quelquefois en neutralisant directement les obstacles qui empêchent son épanouissement, ou en modifiant progressivement les variables environnementales qui président à son développement, afin d'inciter la vie à choisir son meilleur chemin.

    Dans le même sens, les événements catastrophiques géophysiques, atmosphériques ou les changements climatiques leur sont souvent attribués et les phénomènes astronomiques remarquables, les cratophanies et autres photométéores, tels les apparitions religieuses ou celles des Ovnis, sont considérés par les augures assermentés comme leurs messages ou leurs messagers.

    Entre tous ces poly-métamorphes, ces exogènes lézardés, ces stellaires et ces célestes les boétiens et les padawans de l'Ufologie ont toute facilité de s'égarer dans le labyrinthe du réalisme fantastique, ou de se faire abuser par les boutiquiers du supranaturel.

    Certaines manifestations d’Ovnis ou de phénomènes Para-Ufologies sont bien porteuses, de messages importants, qui nous sont destinés, voici un exemple, tiré de l’ouvrage de Joël Mesnard :

    Les Apparitions d’Ovnis, mai 2016, Mercure de France, et dont le sens et la signification (de son propre aveu) l’a laissé bien perplexe, extraits des pages 139 et 140, de son livre :

     

     Bizarreries dépourvues de sens ? (titre du paragraphe)

    Les innombrables comptes rendus d’observations auxquels on peut accéder de nos jours permettent de dégager quelques constatations étonnantes. Toutefois, elles ne conduisent que rarement à des conclusions franches et nettes. …

    … d’autres apparitions ne suggèrent aucune explication classique, mais plongent simplement le témoin dans un état de grande perplexité. C’est notamment le cas de ces « spectacles lumineux » que rien ne permet d’expliquer. En voici un exemple. Le 30 mars 1997, vers 22h45, un homme près de la Tour-du-Pin, dans l’Isère, sortit dans l’espoir d’observer la comète Hale-Bopp. Il ne la vit pas, mais découvrit en direction du Sud un curieux assemblage de points lumineux, « comme des ampoules électriques, blancs comme des étoiles », qui dessinaient un losange avec sa partie diagonale, verticale.

    Ne comprenant pas ce qu’il voyait, il tourna alors la tête dans d’autres directions, et découvrit successivement deux formations identiques, l’une vers le nord-ouest et l’autre vers le nord-est ; ces trois figures lumineuses étaient immobiles, vers 20 ou 25 degrés au-dessus de l’horizon. Un tel spectacle est rigoureusement inexplicable, mais il est loin d’être unique.

    Si l’on admet que les témoins sont de bonne foi et jouissent d’une bonne vue, on peut se demander si « quelque chose» ne jouerait pas à leur soumettre des devinettes insolubles.  » (fin de citation).

     

     Ovni de los Angeles !

     

    Insolubles ?

    Nous allons donc tenter de résoudre à notre tour cette énigme en appliquant simplement la méthode de la tradition symbolique.

     

     1/ les « spectacles lumineux » sont effectivement présentés pour être vus, et compris, reste effectivement à les analyser avec la bonne clef de lecture.

     2/ dans ce type d'encodage traditionnel, la clef du décodage est toujours donnée avec le message codé ; donc, cherchons-la !

     3/ premier indice : la forme géométrique générale des « spectacles lumineux » est celle : des losanges, signifiant « les anges ».

     L'expression « les anges » sert Traditionnellement d’équivalent sémantique pour désigner « les étoiles », nous sommes donc ici en présence d’un « message » qui se rapporte à l’astronomie, autrement-dit la clef de lecture est de nature calendaire, et désigne probablement une date ou un type de date.

     4/ deuxième indice : le même « spectacle lumineux » se développe dans trois directions différentes : le Sud, le Nord-Ouest et le Nord-Est :

    . le Sud, c’est l'instant précis du Solstice d’Été  (SUD), le Nord-Ouest, c’est le Coucher du Soleil au Solstice d’Été (CSSE) et le Nord-Est, c’est le Lever du Soleil au Solstice d’Été (LSSE).

    . Spécifiquement, la date soulignée est bien celle du Solstice d’Été, organisant avec les autres dates astronomiques majeures du Solstice d'Hiver, et des Équinoxes de Printemps & d'Automne, nos rythmes d'activités annuelles.

     5/ troisième indice : la date de l’observation réalisée à la Tour-du-Pin est le 30 Mars 1997, c’est-à-dire un dimanche, mais pas n’importe lequel, car c’est très précisément le dimanche de la fête des Pâques de l’année 1997, et chacun sait que la fête des Pâques est une date fluctuante, dans la liturgie romaine, puisqu’elle est fixée au premier dimanche (jour du Soleil), suivant la première Pleine Lune (la Pleine Lumière) survenant après l’Équinoxe de Printemps.

    Voilà donc une  indication supplémentaire pointant la mécanique astronomique /planétaire avec le Cycle Lunaire.

     Mais quel est donc le sens du « message » qui a bien pu être délivré ce dimanche 30 mars 1997 ?

       Nous vous proposons cette version :

     Cette cratophanie (apparition ou manifestation surnaturelle) attire notre attention sur une conjonction astronomique particulière, qui est celle du Solstice d’Été, associée au Cycle Lunaire avec la date exceptionnelle de la fête des Pâques.

    Cette date est visiblement ciblée, étant donné, l’importance des « spectacles lumineux » mis en œuvre.

    Mais qu’est-ce que ça peut bien signifier en clair ?

    Tout simplement, ce que cela dit : « le jour des Pâques = Pasha = Passer au-dessus ou Passage ».

    Autrement dit, la fête des Pâques a été choisie intentionnellement par l'intelligence, qui est à l'origine de cette cratophanie, offerte à la  seule vision du témoin, de manière à évoquer, en fonction du Cycle Lunaire, « le jour du Passage » ou « les jours des Passages », les plus favorables pour se relier ou entrer en communication avec les stellaires.

     Ces dates de Passages ou de mise en relation correspondent, selon le point de vue traditionnel, aux Équinoxes et aux Solstices des quatre constellations fixes du Verseau, de l'Aigle, du Lion et du Taureau, appelées par les anciens les Quatre Vivants (Tétramorphe), qui ordonnent et règlent la vie des hommes selon l'adage :  « Dieu gouverne les étoiles qui gouvernent les dieux qui gouvernent les hommes. »

     

     Les Anges du Brouillard

     

     L'étude de ces cratophanies et l'assimilation de l'intelligence de ces créatures endogènes et de ces êtres exogènes, nous aident pourtant à « Chevaucher les vraies comètes et ne plus se faire chevaucher par les fausses ! ».

    Ou à expliquer, par exemple précisément la réputation péjorative des comètes sidérales, lorsqu'elles sont porteuses de germes pathogènes, dites : âmes vagabondes (poly-métamorphes) qui parasitent les êtres vivants des planètes qu'elles rencontrent, lorsqu'elles traversent les différents systèmes solaires.

    Ces âmes vagabondes (poly-métamorphes), apparaissant souvent entourées de fumée ou de nuée, sont traditionnellement appelés les Anges du Brouillard.

     

    Les Intrus Volants Non-Identifiables
     

     

    Lorsqu'elles sont lumineuses, ces apparitions ont la plupart du temps une apparence sphérique ou pluri-sphérique, rouges ou jaunes-orangées, jaunes, blanches ou bleues, parfois vertes, appelées Noosphères, car elles ont un comportement intelligent, d'un aspect brouillardeux avant de s'allumer ou de s'éclairer de l'intérieur, à la façon des étoiles qui naissent dans les nébuleuses stellaires.

    Lumineuses et aériennes, on assimile ces Noosphères à des Ovnis : à des Objets Volants Non-Identifiés, alors qu'il s'agit en réalité, d'Organismes Volants Non-Identifiables, dont les tailles varient de celle des lucioles à celle des dirigeables Zeppelin, au moins.

    Ces Noosphères, ont un comportement grégaire, proche des essaims d'insectes, des bancs de poissons, des vols des oiseaux ou des nuées d'étourneaux, et elles se regroupent souvent et semblent se déplacer et communiquer entre-elles par écholocalisation, elles explorent notre environnement à la recherche de ce qui y vit, à la manière des prédateurs.

     

    Les Prédateurs

     

     Confrontées à ces Noosphères, nuées/lumineuses, survolant et éclairant de près la surface de la mer, la canopée, les  futaies et les haies, pour y débusquer leurs résidents habituels, les poissons, les oiseaux et les insectes, ou autres animaux qui sont dans l'incapacité de leur échapper, comme les  malheureuses victimes des virus ou des vampires qui assimilent ou absorbent la force vitale de tous les êtres vivants, y compris les humains, qu'elles inséminent et qui deviennent leurs incubateurs.

    On constate alors, chez les humains, tombés sous leur emprise psychique, des troubles bipolaires, et des agissements déséquilibrés, incompréhensibles ou inexplicables, jusqu'à des comportements débordants, suicidaires ou des crises de folie meurtrière.

     

     

    Malheureusement, même si quelques-unes de ces évidences, parmi les plus dramatiques, sont maintenant sérieusement documentées et suffisamment instruites comme les cas d'agressions des Ovnis contre les humains, au ranch Skinwalker de l'Utah, à Colares au Brésil, les intrusions des Ultra-Terrestres, apparus à Point Pleasant en Virginie, et qui ont été investiguées en profondeur par le journaliste-enquêteur John Keel,  dans sa Prophétie des Ombres, ou encore l'affaire du col Dyatlov, en Russie, qui a refait surface depuis la découverte d'une nouvelle victime en 2016 ; la quasi-totalité des cas ne dépasse pas l'omerta médiatique, et ces événements sont classés le plus souvent dans les affaires de meurtres non-résolus ou les disparitions mystérieuses des personnes.

    La Prédation au Brésil

    https://www.facebook.com/ritak47/posts/3640124959344187

    En 1977, plusieurs ovnis furent observés dans la commune brésilienne de Colares, dans l'État du Pará. Ces ovnis auraient attaqué les habitants de la ville, en tirant des faisceaux lumineux causant des blessures et des forts saignements sur environ 400 personnes. Les habitants de Colares appelèrent ces vaisseaux et leurs attaquants des « Chupa Chupa » (ne pas confondre avec le Chupacabra) à cause des formes laissées par ces blessures (similaires aux plaies laissées par les sangsues, qui « sucent » la peau et le sang). Face à l'inquiétude grandissante des habitants, le maire José Ildone Favacho Soeiro fit appel à la FAB pour organiser des veillées nocturnes, durant lesquels des feux d'artifice furent lancés pour effaroucher ces éventuels attaquants.
     

     
     
    L'opération Prato Modifier fut menée par le capitaine Uyrange Bolivar Soares Nogueira de Hollanda Lima. Fin 1977, plusieurs photos de lumières étranges furent prises. En environ 4 mois, Uyrange et son équipe réussirent à rétablir la paix et l'ordre dans la région. L'opération fut clôturée sans aucune preuve concrète d'un quelconque phénomène inhabituel.
     

    Uyrange : interview et décès de Modifier. En 1997, 20 ans après l'opération Prato, le capitaine Uyrange donna une interview aux chercheurs Ademar José Gevaerd (éditeur de UFO Magazine, fondateur et président du CBPDV - le Centre Brésilien de Recherches sur les Soucoupes Volantes- et directeur national de Mutual UFO Network) et Marco Antonio Petit. Dans cette interview, il raconta ses expériences durant cette opération, auprès de ses soldats. Environ trois mois après cette interview, il fut retrouvé mort pendu à sa propre ceinture.
     

      

     

    « Si vous voyez un Ovni ... Foutez le Camp ! » Jimmy Guieu  ... "Ou [et si vous le pouvez] Abattez Le !" 

    https://www.youtube.com/watch?v=RtRvA_kuNkw

     

    Le Cas « Gervaise »

    « Gervaise » est une jeune fille d’une famille du département de la Manche, qui était suivie par des médecins, car elle présentait de graves troubles du système endocrinien, ainsi, que des « blessures » ou des « marques » corporelles d’origine inconnue, en relation avec des expériences de RR4.

    La jeune fille était couramment survolée par des engins en forme de disque métallique, notamment sur le trajet de son école à son domicile, ainsi que le reste de sa famille. Son Père a pu aussi assister au décollage d'un engin, ressemblant à la forme du supersonique franco-anglais, Le Concorde, qu'il surprit posé au sol, derrière une haie-vive.

    En réalité, c'était toute cette famille de La Haye-du-Puits (50) , frères, sœurs, parents compris, qui était, depuis plusieurs années, en proie aux « harcèlements » des ovnis, et autres, soucoupes volantes classiques, à tel point que les RR1 jusqu’au RR4 semblaient appartenir à leur quotidien ordinaire.

    Ainsi, certains soirs, lorsque la famille était réunie à leur domicile, ou attablée, tout le monde « s’endormait », ou « tombait en léthargie » au moment, où ils étaient tous rassemblés, la pièce, était comme plongée dans une atmosphère « cotonneuse et vaporeuse ». Le temps semblait se ralentir progressivement, tout allait au ralenti, même les aiguilles de l’horloge !

    Puis, survenait un « black-out », instantané, pour tout le monde. Le « réveil » se faisait de la même manière, mais en sens inverse, le temps reprenait son rythme normal progressivement, de même que l’horloge qui, par contre, indiquait que plusieurs heures s’étaient écoulées depuis la perte de conscience de tous les membres de la famille, ce qui était, confirmé, par exemple, lorsqu’ils s’apercevaient, « à leur réveil », que la lumière du jour avait fait place, à celle de la nuit. La Famille ayant quitté la campagne de La Haye-du-Puits (50) pour la ville de  Saint-Lô (50) l'emprise des Ovnis et des Phénomènes RR4 continuèrent.

    Plusieurs Témoins.

    Source : Enquête Génpi.

     

     

    « Je crois qu’on nous pêche. Peut-être sommes-nous hautement estimés par les supers-gourmets des sphères supérieures. »

     Charles Fort : Le Livre des Damnés paru en 1919

     

     

    Les Soucoupes Méduses selon Aimé Michel - Jean Giraud - GABRIEL  

     

     

     

    Du point de vue de ces créatures Noosphères métamorphes la généralisation des holocaustes de masse que sont  les guerres modernes ont remplacé avantageusement les sacrifices rituéliques des religions antiques, afin de combler leurs besoins en énergie vitale et en fluides subtiles du fait de l'expansion surnuméraire de leur implantation et de leur développement sur notre terre.

     

     

    L'humanité serait donc soumise, depuis l'aube des temps, à un régime de prédations de la part de ces entités endo-exogènes polymorphiques, qui vampirisent les êtres vivants, planète après planète, comme le montre la Grande Moisson avec le film sorti en 2019, Jupiter : Le Destin de l'univers !

    Les nécropoles préhistoriques, les pierres levées et les Castrum Templum, ont alimenté cette prédation, afin de la réguler et de la canaliser sous couverture religieuse, pour autant, compte-tenu de l'affaiblissement continu des empires religieux, cette canalisation occulto-religieuse, ne suffisant plus à notre époque pour répondre aux exigences grandissantes et surabondantes des poly-métamorphes endo-exogènes qui investissent de plus en plus notre planète, ces derniers se sont adaptés aux sociétés laïques en développant d'autres supports organisationnels, afin de combler leurs déficits d'oblations en chair à canon et en âmes à démons.

    Les mouvements ésotériques/occultes, ont ainsi précédé les courants Ufologiques et Para-Ufologiques, qui servent maintenant explicitement de nouvelles couvertures aux dieux anciens, aux anges gardiens, aux guides ascensionnés, aux entités extraterrestres éthérées, ce qui permet à ces créatures Noosphères métamorphes  de continuer à se dissimuler et de perpétuer leurs exactions coupables, en toute impunité.

    C'est ainsi qu'il n'est plus question d'apparition magico-religieuse, mais plutôt d'initiation, de voyage astral, de RR4 et de visites en chambre ufologiques, justifiant ces actions délictuelles et ces actes criminels, à savoir les viols-kidnappings et les pédo-abductions, pratiqués par des soi-disant extraterrestres Petits Gris & autres Grands-Blonds, abusant de l'intégrité physique et psychique d'un grand nombre d'adultes et d'enfants.

    Et c'est bien-sûr, l'honneur des authentiques Ufologues de les avoir révéler publiquement.

     

    « Bien avant que les occupants des ovnis ne surgissent dans notre univers conceptuels, ces créatures étaient connues sous d'autres noms. On les appelait incubes et succubes, démons mâles et femelles qui avaient des rapports sexuels avec les humains. »

     [Unmasking the Enemy - N. S. Pacheco & T. Blamm - 1993]

    Photos Daniel Nemes

     

    « Je suis un scientifique et inventeur espagnol, en 2013 j'ai découvert la technologie Energivision qui nous permet de capturer des êtres d'origine inconnue (autres plans). »

    [Daniel Nemes -  Les Visiteurs Multidimensionnels]

    https://www.nouvelordremondial.cc/2019/11/17/un-scientifique-pretend-que-sa-nouvelle-technologie-permet-de-visualiser-des-etres-multidimensionnels/

     

    Un Polymorphe

     

     

    Les Foyers et les Points Chauds des Ufos en Normandie+

     

     

    01 fois, c'est le hasard, 02 fois c'est une coïncidence, 03 fois, c'est tout le contraire !

     

    Les Apparitions des Ovnis et les Apparitions des Surnaturels en Normandie

    Les Ovnis et les Surnaturels

     

     

    Mise à jour de la carte le 29/01/2022 

     

     

    « Le Fils de l'Homme Augmenté - (extrait 8)Les Ovnis venus du Futur (extrait 11) »