• L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXXI : Les Vêtements de Peaux

     

     

     L'Arbre de la Vie & de la Connaissance

    Key Pax

     

    « Vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.»

    [ Genève C.3 - V. 4 & 5]

     

     

    Le Passe-Par-Tout

     

    La  symbolique (le mot symbole est issu du grec ancien sumbolon [σύμβολον], qui dérive du verbe sumbalein symballein de syn-, avec, et -ballein, jeter) signifiant mettre ensemble, joindre, comparer, échanger, se rencontrer, expliquer, autrement-dit : c'est ce qui rapproche, reconstitue l'unité ou la totalité originelle, tout en dévoilant du sens. 

    Le symbole est donc une clef qui ouvre un passage, qui jette un pont entre les mondes, c'est le signifiant qui unit les signifiés aux significateurs, et qui les relie; et c'est donc, au sens propre, le support et le vecteur d'un acte sacré, car révélateur, d'une fonction religieuse, puisque illuminatrice.

    L'antonyme littéral du symbolique est le diabolique, ce qui divise (du Grec diaballein, de dia- à travers, et -ballein jeter, jeter à travers, c'est-à-dire diviser, disperser, par extension rendre confus), & pour certains les suppôts diaboliques s'infiltrent (dans les corps, les cœurs et les têtes), & illusionnent les sens, des émotions et les pensées, pour tromper & abuser les êtres humains. (Cf. Symbologie Wikipédia).

     

    Les Vêtements de Peaux Symboles d'Hybridation

     

    Sur les conseils du Trompeur Lucifer, après avoir mangé du fruit de l'arbre central, de la connaissance du bien et du mal, Adam et Ève virent qu'ils étaient nus et se cousirent des pagnes de feuilles de figuier, puis des vêtements de peaux d'animaux pour mieux se couvrir.

    Selon les contes & les légendes certains individus ou entités sont capables de se transformer en un animal, après en avoir revêtu la fourrure. (cf. Métamorphose. Wilkipedia).

    Ce type de comportement « Déshumanisé » et « Abêti » est, en fait, la marque de l’emprise d'entités de nature éthérée ou énergétique qui ont une origine endogène, indigène, ou même exogène et qui prennent ainsi « possession » des personnes ayant subi des pressions intenses, ou qui ont vécu, des expériences extrêmes, d’une rare violence ou des traumatismes quasi-insurmontables.

    [cette sorte de mutation est « évoquée » par la Tradition Ancestrale, ou transparait directement dans les légendes de Loup-Garou, ou Lycanthropie, de la Pratique Chamanique, ou des ulfarks : les guerriers-loups, des « berserkers » : des guerriers-ours, des svinfylkingars : des guerriers-sangliers, qui sont les berserksgangrs, « Incarnations des Guerriers-Fauves » rendant les guerriers scandinaves surpuissants et capables des plus invraisemblables exploits. cf. Wkipédia]

    Les Victimes de ces véritables « Possessions » ne sont plus réellement « Maîtresses » d’elles-mêmes, allant jusqu'à adopter un Comportement dit « Bestial », comme dans les « Viols », les meurtres horribles ou les massacres particulièrement odieux.

    Le folklore de nos campagnes en a d'ailleurs gardé, le souvenir, d'abord pour une mise en garde préventive, et afin de nous signifier que la « Régression de cette Possession » est toujours possible, même si elle est longue, et souvent accompagnée de Séquelles Indélébiles.

     

    Les Pannes 

     

    D'Hermine à l'émanché de six pièces de gueules, mouvante du chef 

     

    La Maure...y...Est !

    L'Emprise

     

    Ce sont les fourrures (l'Hermine, le Vair, la Zibeline, la Panthère, etc.) qui aux côtés des émaux et des métaux (les couleurs) héraldiques qui habillent les blasons (pour refléter les étapes de la progression et de l'élévation de l’Être). Du reste, l'étymologie du mot panne (avec penna, panus.  cf. Wilkipedia) renvoie à la fois, à plume et au fil du tisserand, et à la panne du navire qui s'immobilise autrement dit qui se fixe, se densifie.

     

    De vair chapé d'hermine

     

    Les Porteurs de Peaux

    L'Habit & le Manteau de fourrure

     

     

    Les Skin-Walkers

     

    Les Skin-Walkers ( les Marcheurs de Peau) sont  chez les Navajos des Polymorphes qui prennent possession des Humains, comme les Oiseaux de Feu chez les Slaves ou ailleurs, les Phénix, les Dragons, les Succubes, les Incubes, & les Créatures du Feu, qui Consument les êtres vivants de l'Intérieur (origine des Combustions Spontanées de Personne).

    L'exégèse herméneutique du nom Adam (Terre Rouge Primitive ou Glaise) et du nom Ève (Vie) renvoie à l'incarnation de la Prima Matéria (l'Esprit de Feu) dans la Matéria Prima (La Matière Physique), qui s'éveille et qui est capable de s'élever au plus haut, ou de descendre plus bas que le végétal, voire le minéral.

    Cette capacité de renouvellement, de Changement de Peaux, ce Métamorphisme, du plus subtil au plus épais, signale l’ingérence des Métamorphes (les Porteurs de Peaux) et autres Polymorphes, qui, d'après les Anciens, se manifestent dans tous les règnes du vivant (de la pierre à l'esprit), des Mondes Parallèles & des Univers Stellaires.

     

    Les Photographies des Polymorphes par Daniel Nemes.
     

     
    Une des nombreuses Images réalisées par Daniel Nemes avec son appareil photographique appelé "L' Hexagone".
     

    « Je suis un scientifique et inventeur espagnol, en 2013 j'ai découvert la technologie Energivision qui nous permet de capturer des êtres d'origine inconnue (autres plans). »

    [Daniel Nemes -  Les Visiteurs Multidimensionnels]

    https://www.google.com/search?source=univ&tbm=isch&q=daniel+nemes&client=firefox-b-d&sa=X&ved=2ahUKEwjm5e70k7frAhVl8uAKHRAJAmcQsAR6BAgOEAE&biw=1704&bih=966

     

     

     

     

    « L'Apocalypse des Ovnis - Chapitre XXXX : La Lettre & l'Esprit du BlasonL'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXXXII : Les Châteaux Tournoyants »