• L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXIV : Débriefing - 07/10/2017

     

     

    Les Portes du Ciel

     

    « La Vérité est la Lumière de l’Esprit »

    [Marie-Thérèse Rodet-Geoffrin (1699-1777)]

     

    Réunion - Bilan de Ufo - Génpi du 07 Octobre 2017 (extraits) :

     

    Le Président de séance :

     Chers Amis, une fois de plus nous sommes obligés de constater que nous sommes victimes du Syndrome de l'arroseur arrosé ou de tel est pris qui croyait prendre.

    Le Secrétaire :

    Tu veux parler de l'Incident récent de mardi [03 octobre 2017 : NdT] où notre Sentinelle de l'estuaire de l'Orne a été survolée par un Ovni ?

    [cf.  la Vidéo 19 - Ufo - Génpi : https://www.youtube.com/watch?v=c8gWhhMU-cM&feature=emb_logo ]

     

    Le Président de séance :

    Oui, Géronimo [Surnom de la Sentinelle : NdT] a beau être habitué il n'en est pas revenu quand même ! 

    Le Secrétaire :

    On le comprend, mais il était tout seul ?

     

    Le Président de séance :

    Oui, son coéquipier était en train de remballer les instruments, et comme souvent le Phénomène L.P.X.  les a surpris au moment où ils arrêtaient leur Veille Ufo.

    [L.P.X. = Acronyme de Lean Protocole eXange = Protocole de Communication Réservé. Cf. : http://apocalypse-des-ovnis.eklablog.com/l-apocalypse-des-ovnis-livre-iii-chapitre-xiii-les-dieux-sont-parmi-no-a204297332]

    Le Secrétaire :

    Le survol a duré combien de temps ?

     

    Le Président de séance :

    Le temps du passage, mais à vitesse assez lente, peut-être une à deux minutes, il a d'abord entendu comme un bref son de moteur d'avion, ce qui a attiré son attention, le bruit de moteur s'est arrêté lorsqu'il aperçu l'objet volant se diriger sur lui.

    Le Secrétaire :

    A-t-il eu peur ?

     

    Le Président de séance :

    Non pas vraiment, il a un peu l'habitude, et il sait qu'il doit agir rapidement pour enregistrer l'événement, mais il a été fortement impressionné, car l'objet l'a survolé à la verticale, malgré  l'effet de surprise, il a réussi à le filmer au caméscope, à main levée, ce qui n'est pas l'idéal.

    Le Secrétaire :

    Il a donc été comme volontairement Ciblé par l'objet, qui ressemble sur la vidéo à une Soucoupe Volante, qui se fait prendre pour un Avion avec le bruit du moteur [camouflage mimétique habituel : NdT], ce qui pourrait signifier quelque chose, qu'en penses-tu ?

     

     

    Le Président de séance :

    Oui, je crois qu'il a été repéré, l'objet s'est fortement éclairé à son passage au-dessus de lui, il ne pouvait donc pas le manquer et c'est probablement volontaire pour lui signifier que le Chasseur d'Ovni est en réalité la Proie des Ovnis, et/ou qu'une certaine Communication est établie entre eux & nous.

     

     

    Cette Rencontre Rapprochée me rappelle, d'ailleurs, celle de la Voiture Fantôme de la Brèche-au-Diable [Lieu-dit Mégalithique Normand non loin de Falaise (14) : NdT] des années mille neuf cents quatre vingt dix et quelque chose, quand notre quêteur avait suivi à pied et en courant cet engin qui stationnait dans le brouillard, à raz-du-sol sur le bas-côté d'une route de campagne, et qui avait la taille apparente d'une voiture, excepté que ses feux de navigations étaient inversés, et qu'il éteignait ses lumières chaque fois que des véhicules approchaient, pour les rallumer après leurs passages ; c'est du parfait camouflage et mimétisme.

    Le Secrétaire :

    Rappelle-nous ce qui s'est-il passé ensuite ?

     

    Le Président de séance :

    Hé bien, comme l'engin a fini par quitter son poste fixe en survolant en silence les champs à faible allure et en prenant progressivement de l'altitude pour passer au-dessus des bosquets et la rivière du Laizon, notre quêteur [observateur ou sentinelle de Ufo - Génpi : NdT] l'a poursuivi en galopant dans le froid, le noir et le brouillard, et lorsqu'il a pris un raccourcis en traversant à gué la rivière pour essayer de rattraper l'engin, celui-ci l'a survolé en le scannant littéralement.

    Le Secrétaire :

     Vraiment ?

     

    Le Président de séance :

    Oui, il a eu la sensation qu'un Rayon invisible le Sondait de l'extérieur, et à l'intérieur !

     

     

    194/ La Défense Nationale & la Sûreté du Territoire face aux Ovnis !

     

    Soumont-Saint-Quentin (14) - 01/11/1990 - vers 22h / 23h

    Mimétisme Ovni & Scan du Témoin

     

     Au cours d’une Veille de Surveillance, par temps de brouillard, sur le site Ovnigène, Légendaire et Mégalithique de la Brèche au Diable, à Soumont-Saint-Quentin, un guetteur du Génpi (R. C.  âgé de 34 ans), qui s'est posté en haut de la côte de Plaids (148 m), à  la sortie  sud de Ouilly-le-Tesson, observe, à 250 m de sa position, la présence d’un engin qui emprunte la route de la D261a, un peu en avant du carrefour-stop  de la D261b, mais qui se déplace, en réalité, à très petite vitesse en "flottant" et en "tanguant" au-dessus de la chaussée. 

    Cet engin est silencieux et il a la taille apparente d’un véhicule automobile ordinaire dont le Guetteur peut deviner à peu près la forme globale, mais muni uniquement de ses feux rouges de position arrière, « roulant » comme le ferait une voiture, mais en marche arrière, qui se dirige alors dans sa direction, vers la côte 148 m de la côte de Plaids. 

    Jusqu’au moment où deux voitures, légèrement distante l'une de l'autre, venant de Soumont-Saint-Quentin approchèrent de loin, à cet instant l’engin se range sur un champ qui borde la route et éteint ses feux rouges, pour laisser passer, successivement les deux voitures qui, elles, sont éclairées normalement avec leurs feux de croissement et de position, avant et arrière (le témoin a pu identifier la première voiture comme un modèle de la DS Citroën).

    Après le passage des voitures, l’engin rallumera ses feux rouges  pour poursuivre son exploration toujours parfaitement silencieuse, mais maintenant dans le sens opposé, vers Soumont-Saint-Quentin, et, in fine, se dirigera en s’élevant doucement et progressivement au-dessus du champ vers la D261a, mais selon une trajectoire sinueuse qui le fit survoler la rivière du Laizon.

    A cet instant le guetteur R. C., voyant l’engin s’éloigner de sa position, se précipite en courant après lui, et traverse le Laizon à un gué, qu’il connaissait, pour essayer de le rattraper dans son vol dirigé vers le site de la Brèche au Diable.

    Lorsque R. C. se retrouva, les pieds et les  jambes dans l’eau froide, au milieu du cours du Laizon, il eu la surprise de voir l’engin venir le survoler en stationnant au-dessus de la cime des arbres, et ressenti une forte tension avec l’impression d’être « scanné » par un genre de «  rayonnement » invisible, qui cessa brutalement avant que l’engin ne poursuive sa route dans les airs.

    Malgré sa poursuite effrénée à pied qu'il prolongea, R.C. ne revit plus cette « Voiture Volante ». (du moins cette nuit-là ! ).

    Le guetteur a assisté à plusieurs reprise au déplacement de cet engin "déguisé" en voiture, qui suivait ostensiblement le tracé des voies routières. Et le fait d'avoir été comme enfermé (pendant environ 02 minutes) dans une "bulle invisible", avec la forte impression d'y être "sondé ou scanné", l'a profondément marqué.

    01 Témoin-Guetteur

    Source : Génpi.

     

    Le Secrétaire :

    Cela s'est-il produit aussi le 03 octobre 2017 ?

     

     

    Le Président de séance :

    Non, mais le bruit du moteur interrompu, le fort éclairage, la trajectoire alignée Ouest - Est sur notre Observateur qui était sur le pied de départ est peut-être un signal pour nous dire quelque chose.

    Le Secrétaire :

    Nous sommes toujours là, & nous vous surveillons !?

     

    Le Président de séance :

    Oui, sans doute.

    Nos Visiteurs en émergeant des Portails Multidimensionnels, explorent systématiquement les environs, comme ce qui s'est passé, en 1990, à la la Brèche-au-Diable où une Porte-Induite s'ouvre régulièrement depuis longtemps, laissant parfois passer bien autre chose que des Ovnis, comme ces Sons Vibratoires qui ressemblent à ces Chants des Planètes restitués par la Nasa, ou à la date de l'équinoxe d'automne, 1979, lorsque notre quêteur toujours en Poste d'observation, mais de jour, au site Mégalithique de la Brèche au Diable, à Soumont-Saint-Quentin (14) et plus précisément dans le secteur de la Pierre Ronde où se tenaient les Sabbats des Sorciers, lorsqu'il vit surgir une troupe d'une quinzaine d'individus Hommes et Femmes, aux teints blafards et à l'aspect désincarnés, qui avançaient en file indienne, bizarrement accoutrés, et plutôt agités, comme s'ils sortaient directement d'un Asile de Forcenés ou d'Énervés du Haut Moyen-Âge, qu'il laissa déambuler sans demander son reste. [Comme les Anciens Scandinaves lorsque s'annonçait, par temps Tempétueux, la Chasse Fantastique ou des Hennequins (Hennequins = Petits Diables ): NdT].

     

     

    Comme vous le savez, il eu beaucoup d'autres occurrences de ce type au cours de nos Veilles Ufologiques, sur les sites de ces Passages Multidimensionnels, où certaines créatures étranges ont pu être aussi observées ou photographiées par nos Vigiles.

     

    Cliquez pour agrandir l'image

     

     

    Nos Visiteurs nous arrivent des Univers Parallèles, ou Endogènes, et des Mondes Stellaires, ou Exogènes, par ces Ouvertures Multidimensionnelles, qui ne sont pas toutes statiques, comme celle de la Brèche au Diable, à Soumont-Saint-Quentin (14), & certaines se déplacent, dans notre environnement ou dans notre atmosphère, le plus souvent sous la forme apparente de Tempêtes, de Tornades ou d'Orages, comme  en 2014, lorsque un Cigare des Nuées, a traversé, d'ouest en Est, la commune de Franceville (14), comme s'il était pris dans le Tourbillon d'un Vortex Orageux, brutalement apparu dans un ciel parfaitement calme et limpide.

     

     

    Je pense que ces Portes Induites sont à l'origine des Manifestations des Ovnis et des Apparitions ou des Disparitions Surnaturelles.

     

    L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXIV : Débriefing

     

     

    « L'Apocalypse des Ovnis : Livre III - Chapitre XXII : Le Clonage AlienL'Apocalypse des Ovnis : Livre II - Chapitre 16 : La Pandémie »