• La BD des Ovnis - Planche 17 : Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels

     

    Les Apparitions des Ovnis et les Apparitions des Surnaturels en Normandie

    Les Ovnis et les Surnaturels

     

     

    Mise à jour de la carte le 17/01/2022 

     

     

     

    « Les âmes vagabondes ou les intrus ce sont des extraterrestres nuisibles capables de s’infiltrer dans « l’intelligence » de certains individus malléables qui ne présentent qu’une faible résistance psychologique, et qu’ils contrôlent alors, complètement, le temps de mettre en œuvre leur mission de sape et de ruine. Ce sont les parasites, les pirates de la création, qui ont des vues sur notre planète. »

    [Les gîtes secrets du lion, George Hunt-Williamson, 1958] 

     

     

    « Richard, Cœur de Lion, Duc de Normandie et Roi d'Angleterre, disait souvent : Du Diable nous venons, au Diable nous retournerons. 

    Il descendait véritablement d'une lignée maudite. Un de ses ancêtres, Foulque le Rouge, avait bien épousé une sorcière, et le Duc Robert était un Enfant du Diable.

    On lit dans le Liber Nige : 

    Au cours de la 3é Croisade (1189-1192), faisant le siège de Saint-Jean-d'Acre, Richard, Cœur de Lion, releva le courage de ses troupes en remettant à certains de ses officiers une jarretière de cuir, qu'ils se mirent autour de la jambe ; cette pratique venait des sorcières qui passaient leur jarretière, autour de la jambe de leurs victimes, pour les ensorceler. »

    [Le dieu des sorcières]

     

     

    « La présence des ovnis étant prouvée, et, l'ingérence des créatures polymorphes endo-exogènes enfin reconnue, il nous reste maintenant à démontrer l'existence des visiteurs extraterrestres. »

    [Guillaume Chevallier]

     

     

    Le Transformisme Endogène-Exogène

     

    Guillaume Chevallier

     

     Les contacts, les rencontres rapprochées et les communications avec les représentants de l'autre monde ont impacté notre histoire, en se différenciant formellement et afin de diriger la doxa culturelle dominante.

    Au cours des périodes préhistoriques et antiques, ce fut les croyances religieuses aux dieux, puis le temps des terreurs superstitieuses de la magie des sorciers et des sorcières, époque de l'anti-démonologie, qui a connu son paroxysme hystérique, avec la Réforme, au XVIIe siècle, à laquelle a succédé l'illusionnisme de l'ésotérisme kabbalistique et le culte de l'occultisme hermétique, propre à la Renaissance, allumant les lueurs crépusculaires de la Révolutiondont le magnétisme, le spiritisme, le magico-chamanisme du New-Age/Para-Science, et, pour finir, l'extratologie-éthérée ufologique, sont les ultimes reflets aveuglants et illusionnistes.

    Au delà de ces apparences, et avant de se dissimuler sous les formes fictives des petits diablotins-lutins des petits gris, des Men-In-Black, et autres créatures hybridés des rencontres rapprochées ovnis modernes, les représentants Métamorphes de l'autre monde, ont manifestement pris un malin-plaisir à adopter les panoplies, aussi variées que trompeuses, des créatures soi-disant divines, angéliques et démoniaques.

    L'analyse structurelle, la corrélation formelle et l'étude statistique des phénomènes de hantise, de possession démoniaque, ou d'apparition diabolique, ou même faussement mariale, le démontrent abondamment.

    En effet, les occurrences manifestées, les emprises psychologiques et physiques, sont structurellement identiques, et les parallèles sont d'une évidence indiscutable chez les témoins/expérienceurs, les abductions-visites en chambre/rapts et visites nocturnes démoniaques, les paralysies temporaires/immobilisations mystérieuses, les communications télépathiques/voix intérieures, les implants, marques/épines-aiguilles cicatrices, les lieux ovnigènes/lieux hantés, les apparitions lumineuses ovnis/manifestations lumineuses diaboliques, les portails multidimensionnels/voyages hors du temps présent, les transports géographiques/déplacements surnaturels, les rapports sexuels des RR6 classe B/ rapports charnels avec les succubes et les incubes, les hybridations alien-humain/enfants du diable, les extraterrestres polymorphes/créatures métamorphes démoniaques, les crop-circles/cercles des fées, les traces et objets matériels/empreintes et apports surnaturels, les mutilations de bétail/sacrifices mutilations d'animaux, etc. comme l'illustrent suffisamment les descriptifs et la cartographie des apparitions ufologiques et des manifestations surnaturelles en Normandie (plus de 50 % des sites ovnigènes sont géolocalisés sur les clusters des phénomènes surnaturels).

     

    Les Manifestations Surnaturelles en Normandie (extraits)

     

     

    01 - Airan (14) - Magie

     

     

    Le 20/07/1630, Aubry de Cosseville, a été accusé et condamné comme Sorcier : à Airan (14), il s'était adressé au soleil, et lui avait dit : Couvre-toi et un nuage avait obscurci le ciel ; il avait dit ensuite Montre-toi et le soleil était réapparu. On trouva une queue de loup dans son bissac et on pensa qu'il était un de ceux qui allaient au sabbat ; il eut la chance de s'en tirer avec trente livre d'amende et l'obligation de faire amende honorable.

    Source : Lesage - A travers le passé du Calvados, 1975.

     

     

    02 - Alleaume (50) - Transformisme

     

     

    Vers 1850, à Alleaume (50). Un homme peu expérimenté se livrait à des pratiques de sorcellerie. S'étant transformé en cochon, il ne put se rappeler la formule lui permettant de redevenir normal. Sa femme, très dévouée, courut chercher le curé Thomas qui le trouva gémissant  sous un meuble. Les exorcismes parvinrent, parait-il, à lui faire retrouver sa forme humaine et il jura qu'il ne recommencerait jamais ses sorcelleries. 

    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979.

     

     

    Servigny (50) - Mutilations  / Transformisme au XIXe siècle

     

    1899 : Un riche fermier de cette commune entendait chaque nuit ses chevaux hennir anormalement ; le matin il les trouvait blessés par des morsures. Il s'embusqua un soir, à proximité, et à minuit il vit arriver au galop un grand cheval noir qui se jeta sur les autres bêtes et les mordit cruellement. Le fermier n'hésita pas et d'un coup de fusil étendit le cheval noir, tué raide. Quelle ne fut pas sa douleur quand, au fur et à mesure que le sang de la bête s’écoulait, il vit la forme humaine initiale réapparaître et il reconnut son fils cadet qu'il venait de tuer.

     Source : A. Marquez Le Bouais Jan 1899.

     

     

     

    04 - Tourville sur Sienne (50) - Transformisme

     

     

    Au milieu du XIXe siècle, le sieur Douville, fermier du Haut-Manoir, voyant ses bêtes mourir anormalement, ses récoltes pourrir, ses arbres se dessécher, comprit qu'il était victime d'un sorcier ; le sieur Douville savait qu'un sorcier pouvait revêtir la forme d'un animal mais conserver son poids initial, ayant remarqué un chat noir inconnu, il scia le barreau d'une échelle aux 3/4, après plusieurs soirs d'attente, le fermier vit le chat grimper à l'échelle, le barreau céda et l'animal tomba lourdement : Douville lui écrasa la tête d'un coup de talon et stupéfait, il vit qu'en s'écoulant le sang laissait réapparaître la forme première : c'était celle d'un sorcier de Gratot (50) nommé Lecoq qui, tout le monde le savait, voulait le ruiner afin d'obtenir à bon compte la ferme du Haut-Manoir (50).

     Source : A. Marquez Le Bouais Jan 1899.

     

    05 - Vassy (14) - Sabbat

     

     

    XVIIe siècle : dans les environs de Vassy (14) on vit un sabbat en plein jour, un dimanche pendant la grand-messe ; il était présidé par le Diable, sous la forme d'un noir avec un énorme appendice caudal.

    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979.

     

     

    06 - Le Vivier - L' Hôpital - Vassy (14) - Hantise / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique
     

      
     
    XXe siècle : Au Vivier, sur la paroisse de Vassy (14), près de l'ancien manoir Templier de Courval, dit l'Hôpital, des lueurs anormales apparaissent et on entend des gémissements, des sanglots. 
     
    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979.
     
    La commanderie des Templiers de Courval - Vassy (14)
     

    Nazgûl

     

     

    Crédit-Photo : Ufo-Génpi - 08/01/2018 - 16 h 59 mn 59 s - Le Chemin Perdu (14860)

     
     
    Les Chevaliers du Temple vécurent dans cette Commanderie jusqu’en 1308. La légende raconte que lorsque la nuit et la brume tombent sur la vallée, des lueurs semblant descendre du ciel apparaissent. D’étranges silhouettes de chevaliers chevauchant leurs montures feraient également leur apparition. On raconte qu’un jour, un cercueil de pierre blanche fut découvert sous un arbre dans le plant de la ferme qu’entourait l’oratoire de la chapelle Notre-Dame : on y découvrit un superbe chevalier, sa lourde épée gisait à ses côtés, comme autrefois… Tout fut remis en place et la fosse fut comblée. L’âme de ce cavalier d’un autre temps errerait encore aujourd’hui les lieux.

     Source : la Voix - Le Bocage, du 22/02/2016.

     

     

     

     09 - Varaville (14) - Crime Rituel / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    En novembre 1960, Camille Anne, 45 ans, dit Œil de Verre, pêcheur de coques, habitant Varaville (14), fut retrouvé mort, nu, sur le bord d'une crevasse remplie d'eau (trou de bombe de la dernière guerre). Son visage était défiguré par une énorme plaies du nez au menton, d'autres blessures se voyaient sur le thorax. Une ceinture noire lui serrait la taille. Découverte étrange : la veste, le bleu de travail, le chandail bleu du mort étaient soigneusement retournés. On trouva à côté deux peignes ébréchés et un bout de corde. Anne vivait dans un blockhaus de 1944, en compagnie de plusieurs hommes et femmes, où il se passait des choses étranges en rapport avec le Diable et la magie noire ; après avoir sacrifié un homme, on retourne ses vêtements afin d'annihiler sa personnalité ; la corde symbolise le sexe, les deux peignes le cerveau de la victime : en jetant ces objets au fond de l'eau, le sorcier a voulu détruire complètement l'âme du sacrifié, au cours de ce crime rituel, des vêtements retournés (rituel des vêtements retournés dont les abductés ufologiques sont les victimes).

    Source : Journal : L'Aurore du 21/11/1960.

     

     

     10 - Tilly-sur-Seulles (14) - Apparitions Mariales / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    En 1896, le 18 mars, et souvent depuis lors, la Vierge, y apparut dans un arbre, au champ Lepetit. De nombreuses personnes en témoignèrent, des mystiques eurent des extases et réussirent des guérisons. On accourut de toutes parts et beaucoup furent convaincus. Une Dame J. M., sous la foi du serment, déclara et écrivit : quelque chose s'enroulait autour de l'arbre en prenant la forme d'une statue recouverte d'un voile léger ; la figure est animée, les yeux sont flamboyants, le rire ironique ; tout l'ensemble de la physionomie effrayante à voir ; la Dame interrogea l'apparition : Qui êtes-vous ? et j'entends une voix très distincte me répondre : Légion. Au même moment, je vois un croissant qui se forme à la hauteur des pieds et dans ce croissant une multitude de têtes plus ou moins grimaçantes. Mais vous êtes donc des démons ? Et pourquoi prenez-vous cette forme ? Pour tromper la crédulité publique. Que voulez-vous ? Des hommages.

    Source : Le Tenneur René - Magie Sorcellerie et fantastique en Normandie -1979. La revue du monde invisible, 1898-189

     

     

    11 - Hérouvillette (14) - La Demoiselle de l'Aiguillon

     

     

     

    XVIIe siècle : Lavandière nocturne, accroupie sur la pierre polie de son lavoir lavait les linceuls des morts ; les passants survenant étaient obligés de tordre leur linge et si, terrifiés, ils s'y prenaient mal, elle leur cassaient les bras.

    Source : Tondriau et Villeneuve - Dictionnaire du Diable.

     

     

     

    12 - Agon-Coutainville (50) - Apparition / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    Au XIXe siècle, à Agon-Coutainville, au lieu-dit La Croix Fleurie, existait un calvaire qu'on dut enlever pour ouvrir un chemin. On y découvrit deux corps. Depuis ce jour, à minuit, par temps sombre et pluvieux, on voit souvent apparaître un homme portant une poule noire sous son bras gauche et qui crie : Poule à vendre ! Le passant attardé qui a le malheur de l'acheter, meurt dans l'année.

     Source : A. Marquez Le Bouais Jan 1899.

     

     

    13 - Saint-Côme-du-Mont (50) - Exorcismes / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    1915-1917, un dimanche, selon les dires du nommé André Samson, alors enfant de chœur à l'église de Saint-Côme-du-Mont (50), l'eau du bénitier se mit à bouillonner chaque fois qu'un fidèle y trempait la main. L'évêque de Coutances est venu procéder à des exorcismes.

     Source : Lettre de M. G., du 14/12/1975.

     

     

    14 - Le Havre (76) -  Poltergeist / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    En 1970, au Havre (76), dans un café-restaurant de la place Danton, les assiettes, les verres, les vitres se brisaient spontanément ; d'elles-mêmes les fourchettes quittaient les tables pour aller se piquer n'importe où, risquant de blesser quelqu'un ;  les bouteilles, se promenaient au plafond ; différents objets étaient projetés contre les murs ou paissaient au travers des fenêtres. Sans aucune raison apparente trois commencements d'incendie eurent lieu dans la cuisine.

    Les phénomènes s'étaient déclenchés depuis le jour où un ouvrier anglais, Halrolde, était venu effectuer des travaux de peinture à l'intérieur du restaurant, en compagnie de son jeune fils âgé de 14 ans. Les spécialistes déclarèrent une fois de plus que c'était ce jeune garçon qui, inconsciemment, serrvait de support à ces extraordinaires manifestations. Il est certain que, du jour où le garçonnet fut éloigné, tout rentra dans l'ordre.

    Source : Paris-Normandie du 3o/11/1970.

     

     

    19 - Fourmetot (27) -  Poltergeist / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     

    En 1936, Mme Alexandre Béranger, âgée de 76 ans, habitait une chaumière à Fourmetot (27), en compagnie de son fils âgé de 42 ans : une petite bonne, Suzanne Bocquet, les servait. Le 30 janvier, Mme Béranger, assise tranquillement dans son fauteuil, vit tout à coup sa vaisselle, ses verres, ses casseroles, se mettre à s'agiter, puis exécuter une sorte de ronde avant de s'abattre bruyamment sur le sol ; la suspension dégringola à son tour. La petite bonne s'empressa d'aider sa maîtresse à réparer le désordre, mais à peine remis en place les casseroles retombaient, les verres se renversaient. Le calme parut enfin se rétablir peu à peu, mais le lendemain la petite servante dit soudain à sa patronne : gârous, maîtresse, v'la la grand broche qui brainle tout'seû, o pourrait bi vous biéchi ! effectivement la longue broche à rôtir, posée au-dessus de la cheminée dans dans le vieux porte-fusils, se mettait à tressauter puis, se dégageant, partit d'un trait se ficher dans le buffet. Aussitôt après, des charbons incandescents jaillirent de l'âtre et tombèrent sur Mme Béranger ; heureusement, la jeune Suzanne s'en rendit compte à temps, évitant à sa maîtresse peu agile de sérieuses brûlures.

    Le fils Béranger vit une casserole se mouvoir toute seule sur une table ; une femme de ménage Me Lacaille, vit également, dit-elle : une castrolle se décrocher d'elle-même du mur. Pendant toute une semaine, des manifestations incroyables furent constatées : un dessous de plat se mit à tressauter et bondit au travers des glaces d'un beau buffet, les vitres de la cuisine volèrent en éclats, une table se dressa toute droite et se coucha après plusieurs sursauts, une autre table cependant maintenue par quatre poignes solides, se mit à frémir et à s'agiter comme sous l'influence d'une crise épileptique.

    On avait utilisé l'eau bénite mais celle qu'on avait étant très vieille, on pensa que la bénédiction pouvait être évaporée ! A quoi bon appeler les gendarmes, En définitive, on allait faire venir un désenquéraudeur réputé dans le pays, quand les parents de la petite Suzanne, redoutant de laisser leur enfant dans un tel milieu, vinrent la chercher et l'emmenèrent.

    Dès lors, les manifestations inexplicables ne se reproduisirent plus ; des spécialistes virent là une nouvelle confirmation de l'influence magique de certains adolescents.

     Source : Journal de Pont-Audemer, des 02 et 09/02/1936.

     

     

    20 - Anisy (14) - Les Métamorphes

     

     

     

    1910/1936 : une dame C., de Caen, avait un oncle qui, disait-elle, grâce à des livres avait la faculté de se transformer en corbeau pour ennuyer les gens. Il tenait  cette faculté de son père qui, lui-même, se transformait en chouette. Un jour, métamorphosé en corbeau, il s'introduisit dans un intérieur où, faisant semblant de chercher une issue, il vola à tort et à travers dans la maison, brisant de nombreux objets. Les victimes, se doutant de l'identité du coupable, l'attendirent le lendemain au détour d'un chemin et lui donnèrent une raclée, je ne vous dis que ça ! Il ne recommença pas et mourut en 1936 à Anisy (14) où il exerçait encore ses talents.

    Source : Marthe Moricet - Annales de Normandie T.2 - 1952.

     

     

     

    « Les âmes vagabondes ou les intrus ce sont des extraterrestres nuisibles capables de s’infiltrer dans « l’intelligence » de certains individus malléables qui ne présentent qu’une faible résistance psychologique, et qu’ils contrôlent alors, complètement, le temps de mettre en œuvre leur mission de sape et de ruine. Ce sont les parasites, les pirates de la création, qui ont des vues sur notre planète. »

    [Les gîtes secrets du lion,George Hunt-Williamson, 1958] 

     

     

    « Richard, Cœur de Lion, Duc de Normandie et Roi d'Angleterre, disait souvent : Du Diable nous venons, au Diable nous retournerons. 

    Il descendait véritablement d'une lignée maudite. Un de ses ancêtres, Foulque le Rouge, avait bien épousé une sorcière.

    On lit dans le Liber Nige : 

    Au cours de la 3é Croisade (1189-1192), faisant le siège de Saint-Jean-d'Acre, Richard, Cœur de Lionreleva le courage de ses troupes en remettant à certains de ses officiers une jarretière de cuir, qu'ils se mirent autour de la jambe ; cette pratique venait des sorcières qui passaient leur jarretière, autour de la jambe de leurs victimes, pour les ensorceler. »

    [Le dieu des sorcières]

     

     

    «  Le Pouvoir Politique est assujetti à l'Autorité Religieuse qui est inféodée à la Puissance Occulte. »

    [Le Tricéphale - Bellator]

     

     

    Le Tricéphale 

     

     

    « Les politiques sont les métayers et les religieux les fermiers généraux de nos colonisateurs célestes. »

    [Les Têtes de l'Hydre - Guillaume Chevallier]

    « La BD des Ovnis - Planche 16 : Les Trophées des Chasseurs d'Ovnis (7)Planche 22 : Les Apparitions des 0vnis et les Manifestations Surnaturelles en Normandie »