• Planche 13 : Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels

     

    Le Métamorphe Anubis

     

     

     

    « Les âmes vagabondes ou les intrus ce sont des extraterrestres nuisibles capables de s’infiltrer dans « l’intelligence » de certains individus malléables qui ne présentent qu’une faible résistance psychologique, et qu’ils contrôlent alors, complètement, le temps de mettre en œuvre leur mission de sape et de ruine. Ce sont les parasites, les pirates de la création, qui ont des vues sur notre planète. »

    [Les gîtes secrets du lion, George Hunt-Williamson, 1958] 

     

    « A juste titre, les Anciens se méfiaient des manifestations divines ... qu'elles soient ufologiques, angéliques, ou autres. D'où tant de drames et d'incompréhensions. Alors qu'il suffirait, pour s'éviter bien des ennuis d'avoir toujours à l'esprit le fameux précepte de l'écrivain et ufologue Jimmy Guieu, valable également en d'autres circonstances : Si vous voyez un Ovni, foutez le camp !  »

    [Fabrice Kircher & Dominique Becker,  Extraterrestres, Les ovnis, énigme d'hier et d'aujourd'hui ? - 2016]

     

    « La présence des ovnis étant prouvée, et, l'ingérence des créatures polymorphes endo-exogènes enfin reconnue, il nous reste maintenant à démontrer l'existence des visiteurs extraterrestres. »

    [Guillaume Chevallier]

     

    «  Le Pouvoir Politique est assujetti à l'Autorité Religieuse qui est inféodée à la Puissance Occulte. »

    [Le Tricéphale - Bellator]

     

    Le Tricéphale 

     

     

    « Les politiques sont les métayers et les religieux les fermiers généraux de nos colonisateurs célestes. »

    [Les Têtes de l'Hydre - Guillaume Chevallier]

     

     

    Les Surnaturels 

     Par Bellator

     

     Tout au long de notre histoire collective et de notre vie individuelle, de mystérieux compagnons de route nous accompagnent, sans relâche, ce sont des êtres surnaturels dont l'existence est continuellement signalée par tous les peuples, et à toutes les époques.

    Certains en ont fait des dieux, des anges, des esprits de la nature, des émanations animistes, des visiteurs des étoiles et d'autres des chimères, des génies, des revenants, des diables ou des démons.

    Qu'elles soient endogènes, indigènes ou exogènes ces entités vivantes, de nature égrégorielle, éthérée ou incarnée, ont toutes des facultés extraordinaires ou des pouvoirs fabuleux, dans la sphère physique et dans la sphère métaphysique.

    Elles nous visitent dans nos rêves et se manifestent dans notre réalité quotidienne, sous les formes les plus diverses et adaptées à nos croyances ou à notre culture générale.

    Dans les différentes sphères de l'animé et de l'inanimé, elles réalisent des performances fantastiques, prodigieuses, merveilleuses ou miraculeuses, en manipulant les atomes, en jouant sur la dynamique des fluides, et en variant le débit des champs vibratoires.

    Rien ne leur paraît impossible à nos yeux éberlués et à nos esprits fascinés.

    Dans le meilleur des cas, ces surnaturelles communiquent avec nous sous le motif d'établir une relation particulière d'intérêts mutuels, et abusent, le plus souvent, les personnes en souffrance, affaiblies, ou dont le système immunitaire psycho/physique est défaillant.

    Ce marché contractuel à conflit d'intérêt se révèle toujours un marché de dupes, parfois ponctuel pour les surnaturels, et, à terme régulièrement parasitaire pour les créatures naturelles biologiques plantes, animaux et humains.

    Ces prédateurs supranaturels métamorphes tissent en mode symbiotique la toile de leur système de contrôle, afin d'assurer leur propre survie en exploitant nos ressources vitales.

    Les anciens les identifiaient aux esprits de l'autre monde, et, les modernes en font des entités extraterrestres des autres mondes.

     

     

    Le Transformisme Endogène-Exogène

    Guillaume Chevallier

     

     Les contacts, les rencontres rapprochées et les communications avec les représentants de l'autre monde ont impacté notre histoire, en se différenciant formellement et afin de diriger la doxa culturelle dominante.

    Au cours des périodes préhistoriques et antiques, ce fut les croyances religieuses aux dieux, puis le temps des terreurs superstitieuses de la magie des sorciers et des sorcières, époque de l'anti-démonologie, qui a connu son paroxysme hystérique, avec la Réforme, au XVIIe siècle, à laquelle a succédé l'illusionnisme de l'ésotérisme kabbalistique et le culte de l'occultisme hermétique, propre à la Renaissance, allumant les lueurs crépusculaires de la Révolution, dont le magnétisme, le spiritisme, le magico-chamanisme du New-Age/Para-Science, et, pour finir, l'extratologie-éthérée ufologique, sont les ultimes reflets aveuglants et illusionnistes.

    Au delà de ces apparences, et avant de se dissimuler sous les formes fictives des petits diablotins-lutins des petits gris, des Men-In-Black, et autres créatures hybridés des rencontres rapprochées ovnis modernes, les représentants Métamorphes de l'autre monde, ont manifestement pris un malin-plaisir à adopter les panoplies, aussi variées que trompeuses, des créatures soi-disant divines, angéliques et démoniaques.

    L'analyse structurelle, la corrélation formelle et l'étude statistique des phénomènes de hantise, de possession démoniaque, ou d'apparition diabolique, ou même faussement mariale, le démontrent abondamment.

    En effet, les occurrences manifestées, les emprises psychologiques et physiques, sont structurellement identiques, et les parallèles sont d'une évidence indiscutable chez les témoins/expérienceurs, les abductions-visites en chambre/rapts et visites nocturnes démoniaques, les paralysies temporaires/immobilisations mystérieuses, les communications télépathiques/voix intérieures, les implants, marques/épines-aiguilles cicatrices, les lieux ovnigènes/lieux hantés, les apparitions lumineuses ovnis/manifestations lumineuses diaboliques, les portails multidimensionnels/voyages hors du temps présent, les transports géographiques/déplacements surnaturels, les rapports sexuels des RR6 classe B/ rapports charnels avec les succubes et les incubes, les hybridations alien-humain/enfants du diable, les extraterrestres polymorphes/créatures métamorphes démoniaques, les crop-circles/cercles des fées, les traces et objets matériels/empreintes et apports surnaturels, les mutilations de bétail/sacrifices mutilations d'animaux, etc. comme l'illustrent suffisamment les descriptifs et la cartographie des apparitions ufologiques et des manifestations surnaturelles en Normandie (plus de 50 % des sites ovnigènes sont géolocalisés sur les clusters des phénomènes surnaturels).

     

    Les Manifestations Surnaturelles en Normandie (extraits)

     

    Les Apparitions des Ovnis et les Manifestations des Surnaturels en Normandie

    Les Ovnis et les Surnaturels

     

     

    Mise à jour de la carte le 17/01/2022 

     

     

    191 - Alençon (61)  - Le Décollé / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

     Le 09 octobre 1623, Michel Thomas, dut Houssaye, de la paroisse Saint-Pierre-du-Regard, vicomté de Vire (14) qui était de la religion prétendue réformée, fut condamné à la pendaison pour avoir fait de la fausse monnaie.

    Il ne voulut rien avouer de son crime, et sans rien confesser il fut pendu ; mais à cet instant, on vit sa tête se séparer de son corps et comme coupée par un rasoir, tomber d'un côté, et le corps de l'autre, mais la langue demeurant attachée au corps.

    Certains y virent le châtiment de son refus de confession et d'autres une manifestation inexplicable de sorcellerie.

    Source : Lenglet-Dufresnoy, Extrait du Recueil de dissertations sur les apparitions.

     

     

    192 - Cerisy-la-Salle (50)  - L'Incontinent / Paralysé / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

    Vers 1850, un jour, Louis Léveillé de Cerisy-la-Salle (50), sorcier, alors qu'il se rendait au marché de Coutances (50), un meunier qui était en train de lâcher de l'eau (d'uriner) se moqua de lui au passage. Léveillé dit simplement, regarde ce que tu fais, mon gars, et continue jusqu'à ce que je revienne du marché.

    Malgré ses efforts, le meunier ne put s'arrêter d'uriner ; au surplus, ses mains étaient paralysées et ses pieds rivés au sol. On le poussa, on le secoua, rien n'y fit ; on appela le curé, on récita des prières, en vain.

    Quand, dans la soirée, Léveillé revint, il se dirigea sans un mot vers le meunier, lui frappa sur l'épaule aussitôt de son incontinence.

    Des centaines de personnes ont été témoins du fait.

    Source : A. Marquez, Le Bouais Jan, 1899.

     

     

    193 - Cideville (76)  - Les Invisibles

     

     

    En 1875, le jeune Ernest, âgé de 13 ans, eut des convulsions violentes au cours desquelles il accusa une femme qui lui avait manger une pomme. La maison du garçon était elle-même ensorcelée et on y voyait des choses extraordinaires : les portes tremblaient sans motif ; les chaises s'agitaient, on entendait des roulements de lits à l'étage où il n'y avait personne. Malgré une surveillance, on ne découvrit rien, seul Ernest voyait parfois quelqu'un s'enfuir.

    Un jour, au cours d'une crise d'Ernest, on lui jeta de l'eau bénite, il se calma mais aussitôt, dit-on, un bruit effroyable se fit entendre.

     A propos de ce même garçon, le docteur Hélot relate un fait qui rappelle les phénomènes constatés précédemment au presbytères de Cideville. Partant un matin vers une prairie proche, Ernest prédit que la sorcière et ses compagnes allaient y venir.

    Les voilà ! cria t-il soudain, et, courant dans le pré, il frappa l'air en tous sens avec un bâton. Les voisins ne virent rien, mais entendirent distinctement des hurlements partant de divers côtés et qui ne pouvaient, dirent-ils, provenir du jeune garçon. Or, on vit ensuite la voisine, accusée principale, passer et repasser devant la maison d'Ernest, la tête enveloppée d'un bandeau et proférant des injures.

    Source : Dr. Charles Hélot, Névroses et possessions diaboliques, 1897.

     

     

    194 - Le Pointel - Maison Neuve  (61)  - Art-Sonic

     

     

    Dimanche 24 juillet 2016, vers 09 h 30, une femme âgée de 61 ans, habitant la Maison Neuve, au Pointel, et mère d'un bénévole du festival d'Art-Sonic a quitté son domicile et n'est pas rentrée chez elle.

    Elles s'était cachée dans une maison à quelques centaines de mètres de chez elle, et a été retrouvée lundi 25  juillet, vers 10 h du matin par son mari, où elle est arrivée à son domicile, par un champ.

    Source : Ouest-France, du 25/07/2016.

     

     

    195 - Houesville  (50)  - Métamorphes

     

     

    En 1811, l'abbé Derouet, curé de Houesville, désenquéraudeux (désenvouteur), rencontra un jour deux chevaux sans cavalier ; il les appela et leur dit : suivez-moi : ils obéirent et le curé les enferma dans une écurie. Le lendemain, nullement surpris, il trouva à leur place deux hommes entièrement nus.

    Source : Rémy Villand, Houesville, Bulletin Société d'Archéologie et d'Histoire de la Manche, fasc. 10, 1969.

     

     

    196 - Saint-Valéry-en-Caux  (76)  - Poltergeists / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

    1830 : les sœurs d'une communauté de Saint-Valéry-en-Caux durent s'enfuir de leur couvent, des esprits sataniques venant toutes les nuits troubler leur sommeil, ébranlant les solives, les sommiers et jusqu'aux murailles de leur pieuse retraite.

    Source : A. Guilemeth, Histoire de Lillebonne.

     

     

    197 - Saint-Eugénie  (61)  - Le Trésor des Romains 

     

     

    Au Camp des Romains de Saint-Eugénie, sur le canton d'Exmes, chassés par les Barbares les Romains avaient caché un important trésor, gardé depuis par des démons.

    Vers 1850, la nuit de la Saint-Jean-Baptiste, un homme bien posé dans le canton d'Exmes vint, à l'aide de la baguette de coudrier, chercher l'emplacement du trésor, le trouva et creusa le sol.

    Deux jeunes gens du pays l'ayant aperçu au moment où il s'emparait des richesses, l'homme se précipita sur eux avec son pic et ils s'enfuirent sans savoir pu se rendre compte de la valeur de ce qu'il emportait.

    Mais l'homme ignorait que des précautions indispensables devaient être prises pour s'emparer d'un trésor. Celui qui l'emportait était condamné à mourir dans l'année raison pour laquelle on faisait toujours procéder à cet enlèvement par un vieux cheval ou un animal quelconque que l'on sacrifiait.

    Quelques mois plus tard on apprenait la mort de celui qui avait imprudemment déterré une partie du trésor du camp de Sainte-Eugénie.

    Source : Eugène Vimont, L'Orne pittoresque, Bulletin Société Scientifique Flammarion, 1887.

     

     

    198 - Rouen  (76)  - Fascination / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

    Dans leur journal du 29 novembre 1860, Les frères Goncourt, dans leur Journal écrivirent que Flaubert (qui est né à Rouen en 1821, qui toute sa vie fut tourmenté par l'insolite, l'extraordinaire, le satanisme, le morbide) leur conta l'impression que fit sur lui, alors qu'il était au collège, la lecture des premières pages de Faust (de Goethe), impression tellement forte qu'au lieu de revenir chez lui, il se trouva à une lieue (environ 4 km) de Rouen, sous une pluie battante.

    Source : Les amis de Flaubert, N° 13.

     

     

    199 -  Romilly-la-Puthenaye (27) - Hypothermie

     

     

    Une collégienne de 15 ans, de Romilly-la-Puthenaye (27) qui avait quitté son domicile familiale, le mardi 28 janvier 2014, sans ses chaussures et sans son manteau (sans ses médicaments, ayant des problèmes de santé), et signalée disparue vers 20 h, le mardi, et été retrouvée seulement le lendemain mercredi, inconsciente, en état d’hypothermie, au pied d’une haie de thuyas, rue du château, à moins d’un 1 km  de chez elle. Les recherches ont mobilisé les gendarmes de 14 patrouilles, un hélicoptère, le chien pisteur de l’équipe cynophile d’Évreux, les habitants (317 en 2019), reprises le mercredi, avaient été arrêtées à 02h 30 du matin. Transférée aux urgences du centre hospitalier d’Évreux, elle a repris conscience dans la matinée.

    Source :  Paris-Normandie, du 29/01/2014.

     

     

    200 -  Luc-sur-Mer (14) - RR3 en 1600 / Point-Chaud Surnaturel + Point-Chaud Ufologique

     

     

    En 1600, frère Noël Taillepied relate dans son Traité de l'apparition des esprits, que son  ami le moine Thomas, du monastère de Luques (Luc-sur-Mer), rencontra dans un bois un grand homme lequel avait la face horrible, la vue fort laide et cruelle.

    Il dit avoir perdu son cheval et le moine l'accompagna à la recherche de l'animal.

    Arrivés au bord d'un torrent, l'homme proposa à Thomas de le prendre sur ses épaules.

    Mais comme ils cherchaient le passage, Thomas vit les pieds de l'homme lesquels lui apparaissaient autres que de forme humaine : fort effrayé Thomas se recommanda à Dieu, lors le Démon, entendant cette sainte invocation commença à murmurer comme se complaignant et s'en alla avec un si grand tourbillon de vent qu'il froissa un grand chêne et, lui rompant les branches, l'arracha hors de terre.

    Thomas demeura étendu de son long contre terre un long espace de temps, par ce moyen il échappa à l'emprise du Démon qui, sinon, l'aurait fait trébuché et mourir dans les gouffres et creux abyssins du torrent.

     Source : Noël Taillepied, Traité de l'apparition des esprits, 1600.

     

     

    Le Portail des Métamorphes

     

                                                                                        « Parisii, Tête d’Apis, Parisii Têtes d’Anubis »

    « Chapitre CXI : Les Nazgûl Chapitre CXII : Deus Ex Machina - Les Bugs dans la Matrix (3) »