• La BD des Ovnis - Planche 01 : Ces Ovnis qui nous chassent

     

    01 fois, c'est le hasard, 02 fois c'est une coïncidence, 03 fois, c'est tout le contraire !

    Planche 01

     

     

    Ces Ovnis qui nous chassent !

     

    Normandie

    Les Foyers et les Points Chauds des Ovnis en Normandie +

     

     

     

    La Maison Rouge - Baie de l'Orne - Estuaire de la Seine (14) 

     

    L'Abduction !

     

     

     Entre Montville et Clères (76)

     

    La Poursuite !

    Le vendredi 21 août 2015, en fin d’après-midi, dans les secteurs de Criquetot-l’Esneval, Villainville et Vergetot, des témoins ont vu « des choses étranges dans les cieux » et les gendarmes de la région ont reçu un total de 3 appels. L’un d’entre eux a précisé que l’Ovni ressemblait à « une boule de feu ».

    Les forces de l’ordre, pensant qu’il pouvait s’agit d’un crash, ont dépêché des pompiers, des agriculteurs ainsi qu’un hélicoptère Dragon 76 dans l’espoir incertain de découvrir l’éventuel lieu du crash.

    D’après la préfecture de Seine-Maritime, ces investigations n’ont rien donné.

    Le soir même, une personne qui se trouvait entre Montville et Clères (au Nord de Rouen) affirme, lui-aussi, avoir photographié un Ovni. Ce dernier certifie avoir vu « un avion suivi d’une météorite, puis un grand silence. ».

    01 Témoin.

    Source : Normandie-Actu.

     

     

     Bayeux (14)

     

    La Fuite Éperdue !  

     92 - La Géolocalisation des Ovnis - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com)

    Un couple et leur fille de 02 ans, regagnant en voiture leur domicile (près de Bayeux - Calvados - 14 - Région Normandie), sont poursuivis et rattrapés par des sphères lumineuses qui les obligent à changer leur itinéraire pour tenter de leur échapper. 

     

     

    Abancourt (60)

     

     La Proie et le Chasseur !

     98 - La Géolocalisation des Ovnis - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com)

    Mr. et Mme Casano de Saint Germer revenaient à leur domicile à Gournay dans leur voiture Mazda de couleur blanche, arrivés vers 01 h 15, à Abancourt (Oise - 60 - Région Les Hauts-de-France) un engin, duquel émanaient des rayons lumineux en rotation rapide et saccadée, est apparu et s’est dirigé vers la voiture, ses faisceaux tournant de plus en plus vite. Il a suivi la Mazda sur le côté, survolant les fils électriques bordant la route, qui étaient éclairés par les rayons lumineux sur environ dix kilomètres. Mr. Casano, apeuré, s'est arrêté en cours de route, en allumant ses « feux de détresse » pour attendre un véhicule dont il aperçut les phares dans son rétro, l’engin s'est éloigné au fur et à mesure de l’approche de ce second véhicule qui ne s’arrêtera pas comme l’espérait Mr. Casano, espérant qu’à deux le danger serait moindre.

    Aussitôt après l’engin se rapprocha de sa voiture et recommença, à le suivre. Pris de panique, Mr. Casano accéléra l’allure, en vain, l’ovni restant toujours à sa hauteur, il s’arrêta de nouveau.

    A ce moment l’engin, dont les rayons de lumière continuaient leur rotation, descendit vers le véhicule, surplombant la maison face à laquelle Mr. Casano s'était arrêté.

    L’engin restant silencieusement et sans aucun déplacement d’air, en sustentation, ralentit sa rotation qui – après un bref arrêt – changea alors de sens.

    Pendant ce court instant, Mr. Casano put alors observer que les faisceaux lumineux de l’engin étaient disposés « au carré » sur plusieurs lignes et sur une superficie pouvant être estimée à l’assise d’un pavillon (soit environ 100 m2).

    Paniquant à nouveau, Mr. Casano repartit en trombe vers Gournay ; l’engin le poursuivant encore quelques kilomètres avant de disparaitre définitivement.

     

     

    Authon - du - Perche (28)

     

     Le Chasseur pris en Chasse !

     101 - La Géolocalisation des Ovnis - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com)

    Un Ovni en maraude est signalé dans le secteur de Nogent-le-Rotrou (Eure et Loir - 28 - Région Centre-Val de Loire) un Gendarme mobilise ses collègues qui lui donnent la chasse !

     

     

    Bellême (61)

     

     

    La Traque !


    L'observation se situe aux alentours de Bellême à la fin des années soixante dix, en 1978 probablement. Une personne a aperçu un objet circulaire de couleur orange qui survolait son véhicule. L'objet semblait de grande envergure et se déplaçait très lentement, sans aucun bruit et à basse altitude. Photo d'illustration ayant été réalisée à un autre endroit.

     Témoin.

    Source : Photovni.

     

     

     

    La Londe - Rouvray (76)

      

    Chasse à Courre sur l'Autoroute A13 !

    68 - La Géolocalisation des Ovnis - L’Apocalypse des Ovnis (eklablog.com) 

    Venant du Havre et se dirigeant vers Paris, par l'autoroute A13 Mr. L. (en compagnie de 2 auto-stoppeurs) avant de passer sous le pont des Essarts,  aperçoit au loin le long de l’autoroute à 6 ou 800 m, un objet lumineux. 

    La voiture se rapproche à la vitesse de 100/110 km/h, les trois hommes peuvent alors nettement voir l’objet, unique, parfaitement rond, aux dimensions apparentes d’un ballon de football. Les témoins passent à ce moment au plus près de l’objet, ils en sont distants de 50 à 100 m. La sphère, située sur le côté gauche de l’autoroute, est au-dessus des arbres de la forêt de La Londe-Rouvray (Seine-Maritime - 76 - Région Normandie), à une hauteur de 50 m.

    Elle apparait, comme d’ailleurs dès le début de l’observation, d’un rouge incandescent et même éblouissant. 

    Lorsqu’il dépasse à environ 130/140 km/h l’Ovni, jusqu’alors apparemment fixe, les suit d’une trajectoire rectiligne qui longe l’autoroute. Les trois hommes peuvent nettement distinguer sur la face de la sphère qui leur était cachée une partie métallique, de couleur grise, formant comme un anneau de Saturne (plan médiateur horizontal).

    Ainsi l’engin incandescent les suit sur une dizaine de km, un peu décalé en arrière par rapport à la voiture, puis il s’arrête. Les témoins ayant eux-mêmes stoppé un peu plus loin peuvent voir, toujours de leur voiture, l’engin repartir, dans le silence le plus total, vers la position initiale qu’il occupait, où il disparait mystérieusement sur place, comme par désintégration.

    Il est par ailleurs surprenant de suivre la réaction des témoins, en apercevant au loin l’objet, la voiture roule aux environs de 110 km/h. Le conducteur est pris d’une panique intérieure, d’une crispation qui le fait accélérer involontairement à 130/140 km/h. Il devient incapable de freiner, des frissons, une sensation bizarre l’envahissent. Ce n’est que lorsque l'appareil s’arrête que le blocage nerveux cesse et que le conducteur peut immobiliser son véhicule.

    Aucune parole n’est échangée avec les deux auto-stoppeurs, les trois hommes en étant incapables. 

     

     

     

    La Haye - du - Puits  (50) 

     

    Non à la Pédo-Abduction !

    Le Cas « Gervaise »

    « Gervaise » est une jeune fille d’une famille du département de la Manche, qui était suivie par des médecins, car elle présentait de graves troubles du système endocrinien, ainsi, que des « blessures » ou des « marques » corporelles d’origine inconnue, en relation avec des expériences de RR4.

    La jeune fille était couramment survolée par des engins en forme de disque métallique, notamment sur le trajet de son école à son domicile, ainsi que le reste de sa famille. Son Père a pu aussi assister au décollage d'un engin, ressemblant à la forme du supersonique franco-anglais, Le Concorde, qu'il surprit posé au sol, derrière une haie-vive.

    En réalité, c'était toute cette famille de La Haye-du-Puits (50) , frères, sœurs, parents compris, qui était, depuis plusieurs années, en proie aux « harcèlements » des ovnis, et autres, soucoupes volantes classiques, à tel point que les RR1 jusqu’au RR4 semblaient appartenir à leur quotidien ordinaire.

    Ainsi, certains soirs, lorsque la famille était réunie à leur domicile, ou attablée, tout le monde « s’endormait », ou « tombait en léthargie » au moment, où ils étaient tous rassemblés, la pièce, était comme plongée dans une atmosphère « cotonneuse et vaporeuse ». Le temps semblait se ralentir progressivement, tout allait au ralenti, même les aiguilles de l’horloge !

    Puis, survenait un « black-out », instantané, pour tout le monde. Le « réveil » se faisait de la même manière, mais en sens inverse, le temps reprenait son rythme normal progressivement, de même que l’horloge qui, par contre, indiquait que plusieurs heures s’étaient écoulées depuis la perte de conscience de tous les membres de la famille, ce qui était, confirmé, par exemple, lorsqu’ils s’apercevaient, « à leur réveil », que la lumière du jour avait fait place, à celle de la nuit. La Famille ayant quitté la campagne de La Haye-du-Puits (50) pour la ville de  Saint-Lô (50) l'emprise des Ovnis et des Phénomènes RR4 continuèrent.

    Plusieurs Témoins.

    Source : Enquête Génpi.

     

     

     

     

    Livet - sur - Authou (27)

     

    Le Repérage !


    Vers 30 h 30, M. R. Lebailly, agriculteur, était en train de traire une vache, lorsqu'un "coup de phare, très puissant" lui fit lever la tête. Il vit alors, en direction du sud-ouest, assez haut dans le ciel sans nuages (peut-être une quarantaine de degrés au-dessus de l'horizon), une sorte de disque surmonté d'une coupole, qui venait semble-t-il de basculer et se présentait de profil au témoin. Cet objet émit, pendant un temps très bref, un faisceau lumineux qui, selon M. Lebailly, n'était dirigé que sur lui. Ce faisceau s'éteignit, l'objet descendit et s'éloigna en direction de Rouen ou d’Évreux, disparaissant en quelques secondes. Le témoin cria pour appeler son fils, qui se trouvait tout près de là, mais celui-ci n'eut pas le temps d'observer le phénomène. Description de la "soucoupe" : diamètre probable : 5 ou 6 m ; tourelle apparemment animée d'un mouvement de rotation, environnée de flammes dans lesquelles dominaient des teintes rouges et vertes. Durée du "coup de phare : à peine supérieure à 1 seconde. Altitude vraisemblable de l'objet, par rapport au sol, lorsqu'il s'éloigna : une cinquantaine de mètres. 01 Témoin.

    Source : LDLN N° 291-292.

     

     

    Mesnil - Durand (14) 

     

    Le Scan !

    Au Mesnil-Durand, Mme C. allait traire, le soir, quand elle se trouva soudain entourée d’une lumière diffuse ; levant la tête, elle aperçut une énorme boule rouge, suivie d’un faisceau lumineux, accompagné d’étincelles. Son commis observa le même phénomène.

    02 Témoins.

    Source : Génpi.

     

     

    (à suivre) 

     

    Nord - Man -Die !

     Tartan de la Normandie

    «  Le Normand est toujours en deçà de la vérité ! »

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :